Accueil Dernières minutes L'International La Corée du Sud qualifie de « fausse » l’annonce par la Corée du...

La Corée du Sud qualifie de « fausse » l’annonce par la Corée du Nord d’un nouveau missile balistique intercontinental.

0

Paris :, 29 Mar. (Cinktank.com) –

Les autorités sud-coréennes ont qualifié de « fausses » les déclarations de la Corée du Nord concernant le lancement d’un nouveau missile balistique intercontinental et ont assuré que Pyongyang avait probablement utilisé un missile plus ancien, comme le Hwasong-15 pour son essai.

L’armée sud-coréenne a indiqué dans un communiqué qu’elle ne considérait pas comme « fausse » l’annonce faite par Pyongyang du lancement d’un Hwasong-17 intercontinental, qui serait le missile balistique le plus puissant jamais utilisé par la Corée du Nord.

Ainsi, le ministère de la Défense a indiqué que les preuves recueillies pointent vers un projectile plus ancien, comme le rapporte l’agence de presse Yonhap. La Corée du Nord avait déjà testé un Hwasong-15 en novembre 2017.

Le gouvernement sud-coréen a indiqué qu’il existait des divergences entre les images du lancement diffusées par la Corée du Nord et les données recueillies, telles que les conditions météorologiques le jour du lancement. De plus, les analyses de la trajectoire et du vol du missile indiquent l’utilisation de ce missile et non d’un nouveau.

Séoul envisage donc la possibilité que le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un ait voulu montrer qu’il « récoltait le succès » après l’échec du lancement une semaine auparavant. Cet essai pourrait avoir impliqué un Hwasong-17, selon la Défense sud-coréenne, bien que le missile ait explosé en l’air peu après son lancement.

Lire aussi:   Les talibans ont créé une commission chargée de coordonner le retour éventuel de personnalités exilées en Afghanistan.

Les missiles intercontinentaux peuvent parcourir plus de 5 500 kilomètres. Les Nations unies ont interdit à la Corée du Nord, dans plusieurs résolutions, de tester de tels missiles, qui sont capables de transporter des têtes nucléaires.

Article précédentLaLiga et SportBoost présentent un bureau pour « rapprocher les athlètes du monde de l’innovation ».
Article suivantGio Queiroz dénonce un « comportement abusif » lors de son passage au Barça