Accueil Dernières minutes L'International La coalition saoudienne tue 90 Huthis dans un bombardement au Yémen

La coalition saoudienne tue 90 Huthis dans un bombardement au Yémen

0

Paris :, 29 janv. (Cinktank.com) –

La coalition militaire internationale dirigée par l’Arabie saoudite pour le Yémen a indiqué samedi que 90 « terroristes » avaient été tués dans la province de Marib.

Au total, il y a eu 27 bombardements dans lesquels treize véhicules militaires ont été détruits, selon l’agence de presse officielle saoudienne SPA, citant des sources de la coalition saoudienne.

Entre-temps, le rapport annuel de l’ONU sur le Yémen a été publié samedi, dans lequel les Huthis continuent de violer l’embargo sur les armes imposé au pays et de recruter des mineurs pour les combats.

Les Huthis importent  » des matériaux clés pour leurs systèmes d’armes  » par le biais d’entreprises en Europe et en Asie  » en utilisant un réseau complexe d’intermédiaires pour dissimuler la chaîne de possession « . Ces marchandises entreraient également par voie terrestre depuis Oman.

Cette catégorie comprend les drones, les explosifs improvisés maritimes et les roquettes à courte portée qui sont ensuite assemblés dans les zones contrôlées par les Huthis.

Lire aussi:   Le bureau du procureur bulgare enquête sur une utilisation possible du logiciel israélien Pegasus pour des écoutes téléphoniques illégales

Toutefois, le rapport ne pointe en aucun cas du doigt l’Iran, comme le soulignent fréquemment les États-Unis et l’Arabie saoudite. Téhéran reconnaît un soutien politique aux Huthis mais nie les avoir aidés à obtenir des armes.

Le rapport fait notamment référence aux explosifs improvisés pour la mer et note qu’au cours de l’année dernière, leur utilisation a augmenté à partir des zones contrôlées par les Huthis.

Article précédentLe procureur enquêtant sur le déversement de Repsol au Pérou accuse la compagnie pétrolière d’avoir minimisé la fuite
Article suivantLe député conservateur Tom Tugendhat propose de succéder à Boris Johnson au poste de Premier ministre