Accueil Dernières minutes L'International La Chine appelle les deux parties du conflit devant le Conseil de...

La Chine appelle les deux parties du conflit devant le Conseil de sécurité de l’ONU « pour éviter d’aggraver la situation »

0

Archive - 06 juillet 2021, États-Unis, New York : le représentant permanent de la Chine auprès des Nations unies, Zhang Jun, arrive pour s'adresser aux médias au siège de l'ONU. Photo : Luiz Rampelotto/ZUMA Wire/dpa


Archive – 06 juillet 2021, États-Unis, New York : le représentant permanent de la Chine auprès des Nations unies, Zhang Jun, arrive pour s’adresser aux médias au siège de l’ONU. Photo : Luiz Rampelotto/ZUMA Wire/dpa – Luiz Rampelotto/ZUMA Wire/dpa – Archive

Live | Crise en Ukraine

Paris :, 1 Mar. (Cinktank.com) –

La Chine a demandé aux deux parties du conflit « pour éviter d’aggraver la situation » à l’Assemblée générale des Nations unies, qui a tenu une session spéciale d’urgence lundi pour aborder l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

« La priorité immédiate est que toutes les parties concernées fassent preuve de la retenue nécessaire, empêchent la situation de s’aggraver et redoublent d’efforts diplomatiques pour parvenir à une solution politique. La Chine se félicite de l’ouverture de dialogues et de négociations directs entre la Russie et l’Ukraine. »a souligné le représentant de la Chine auprès de l’ONU, Zhang Jun, dans une déclaration mardi.

Lire aussi:   Les pays de l'AUKUS réaffirment leur engagement à fournir à l'Australie des technologies navales

Il a souligné que « toutes les actions entreprises par les Nations unies et les parties concernées de la communauté internationale devraient donner la priorité à la paix et à la stabilité régionales et à la sécurité universelle pour tous, et devraient contribuer à réduire les tensions et à faciliter un règlement diplomatique ».

Dans ce sens, « la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays doivent être respectées, et les buts et principes de la Charte des Nations unies doivent être défendus »il a dit.

A son avis, « la guerre froide est terminée depuis longtemps » et a veillé à ce que « La Chine soutient l’UE, l’OTAN et la Russie dans la reprise du dialogue, en tenant compte du concept de sécurité indivisible, en répondant de manière adéquate aux préoccupations légitimes de toutes les parties en matière de sécurité (…) afin de parvenir à une paix et une stabilité durables pour le continent européen. »a-t-il conclu.

La décision de tenir cette session a été prise dimanche par le Conseil de sécurité des Nations unies, où la Russie avait précédemment utilisé son veto pour bloquer une déclaration condamnant son offensive. Dans ce cas, le vote a eu lieu après avoir été organisé dans un modèle où les pays ne peuvent pas appliquer le droit de veto.

Lire aussi:   Le navire 'Louise Michel' effectue la première opération de sauvetage en Méditerranée en 2022
Article précédentLa Hongrie réitère qu’elle n’autorisera pas la livraison d’armes à l’Ukraine à travers sa frontière
Article suivantLa menace du Covid-19 touche-t-elle à sa fin ? Voici ce que disent les experts