Accueil Sport Golf Keith Pelley : « Ils connaissaient les conséquences »

Keith Pelley : « Ils connaissaient les conséquences »

0

« Les sanctions infligées aux membres qui ont sciemment enfreint les règles du DP World Tour en participant à un tournoi de LIV Golf sans autorisation sont proportionnées, justes et considérées comme nécessaires par la plupart de nos membres. »

Le PDG du DP World Tour, Keith Pelley, répond ainsi à la lettre reçue de 16 joueurs qui ont récemment choisi de participer à la première course de l’Arab Super League en critiquant les pénalités reçues.

Keith Pelley, déclarations

« Avant de rejoindre le LIV Golf – ajoute Pelley – ils savaient parfaitement les conséquences qu’aurait entraîné leur choix.

Et à ceux qui prétendent que nous sommes « le second violon » du PGA Tour, je réponds que rien ne pourrait être plus éloigné de la réalité ». Le PDG du DP World Tour, Keith Pelley, a répondu aux rebelles du LIV Golf en déclarant que les pénalités imposées aux joueurs étaient « proportionnées et justes ».

Lee Westwood et Ian Poulter faisaient partie des 16 membres du DP World Tour qui ont été condamnés la semaine dernière à une amende de 100 000 £ et à une interdiction de participer à trois événements, dont le premier est l’Open d’Écosse de la semaine prochaine. Ils ont été sanctionnés par le DP World Tour pour avoir participé sans autorisation à l’événement inaugural du LIV Golf Invitational Series au Centurion Club le mois dernier.

PUBLICITÉ Dans une lettre ouverte, adressée à Pelley et publiée par The Telegraph, les 16 joueurs ont menacé d’intenter une action en justice contre le DP World Tour si les amendes et les suspensions ne sont pas annulées. Pelley a réagi avec force aujourd’hui, refusant de faire marche arrière.

Dans une déclaration, il a affirmé que : « Une lettre que nous avons reçue au nom de certains joueurs de LIV Golf a été diffusée dans les médias et elle contient tellement d’inexactitudes qu’elle ne peut être démentie. « Avant de rejoindre LIV Golf, les joueurs savaient qu’il y aurait des conséquences s’ils préféraient l’argent à la compétition.

Lire aussi:   Une revue de tous les affrontements entre Rafa Nadal et Nick Kyrgios

Beaucoup d’entre eux, à l’époque, l’ont compris et accepté. En fait, comme un joueur cité dans la lettre l’a dit dans une interview aux médias plus tôt cette année : « S’ils me bannissent, ils me bannissent ». Il n’est pas crédible que certains soient maintenant surpris par les mesures que nous avons prises ».

La lettre affirme que ces joueurs « se soucient beaucoup » du DP World Tour. Une analyse des statistiques de fréquentation de notre Tour au cours des dernières années de plusieurs des meilleurs joueurs cités suggère le contraire. « Un joueur en particulier, mentionné dans la note, n’a joué que six événements des Rolex Series au cours des cinq dernières années.

Un autre, seulement quatre. J’aurais aimé que beaucoup d’entre eux soient aussi désireux de jouer sur notre Tour qu’ils semblent l’être maintenant, car ils ont soit démissionné du PGA Tour, soit, s’ils sont encore inscrits, ont été suspendus indéfiniment. « De plus, étant donné que ces joueurs disent tenir au DP World Tour, peut-être que certains d’entre eux auraient pu jouer en Irlande cette semaine pour soutenir notre nouveau sponsor en titre, en particulier un joueur qui nous a donné un engagement signé pour jouer à Mount Juliet.

. « Avec ce joueur actuellement en action à Pumpkin Ridge, on peut imaginer que l’accusation contenue dans la lettre d’être erronée est difficile à accepter. En outre, nous sommes très déçus par une déclaration figurant dans la dernière partie de la lettre, selon laquelle nous serions en quelque sorte « en retrait » par rapport au PGA Tour.

Lire aussi:   Championnat JCB, Alex Cejka a gagné avec 205

Rien n’est plus faux. « Nous avons tenu une réunion avec les joueurs en Irlande mardi dernier, où nous avons détaillé les nombreux avantages de l’élargissement de notre relation avec le PGA Tour. « L’un d’entre eux est l’offre sans précédent de dix wild cards pour le PGA Tour, des cartes que de nombreux joueurs mentionnés dans cette lettre souhaitaient désespérément obtenir au début de leur carrière.

Pourquoi critiquer maintenant ceux qui essaient de faire de même ? « La lettre exprime également une prétendue inquiétude quant à l’avenir du DP World Tour. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter à ce sujet. « Le DP World Tour est un circuit dynamique, indépendant et mondial, avec une croissance garantie et croissante de la cagnotte au cours des cinq prochaines années.

Nous avons des tournois fantastiques tout au long de l’année, y compris une série de merveilleux Open nationaux, tous joués devant de grandes foules, comme le démontre parfaitement l’Irish Open de cette semaine. « Enfin, il ne serait pas approprié pour moi de commenter les questions juridiques.

« Je rappellerai simplement que notre règlement d’adhésion, qui est en place depuis plus de 30 ans et accepté par tous les joueurs, sert à protéger tous nos membres et nous l’utiliserons pour prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger leurs intérêts.

« Les pénalités pour les membres qui ont sciemment enfreint nos règles en jouant au Centurion Club sans décharge sont proportionnées, justes et, je crois, considérées comme nécessaires par la majorité de nos membres. »

Article précédentDeuxième tournoi LIV, Carlos Ortiz leader
Article suivantL’ancienne maîtresse de Tiger Woods va révéler plus de détails sur sa liaison avec Woods