Accueil Sport Golf Julien Sale, le beau cadeau pour son 25e anniversaire

Julien Sale, le beau cadeau pour son 25e anniversaire

0

Grâce à une très bonne fin de partie, Julien Sale a rendu samedi sa meilleure carte de la semaine. Le Réunionnais de 24 ans a décidé de passer professionnel à l’issue de ce tournoi et profite de ses derniers moments sous la bannière amateur.

Julien Sale, anniversaire

72, 69 puis 68, Julien Sale poursuit sa progression à l’Open de France de Cazoo. Le protégé d’Alain Alberti a connu une bonne fin de partie lors de la journée mobile avec trois birdies aux 14, 16 et 18 synonymes d’une carte à -3.

« Trois birdies sur les cinq derniers trous pour finir, c’est super surtout que c’est peut-être la partie la plus dure et la plus stressante du parcours, a confié l’ultramarin du Golf de Saint-Cloud. Dans l’ensemble, j’ai vraiment bien joué toute la journée avec très peu d’erreurs donc je suis content.

L’objectif principal est de finir le plus haut possible dans le tableau donc je donne le maximum chaque jour et on verra à la fin. « Deuxième au classement général de l’Alps Tour à deux tournois de la fin de la saison, Julien Sale (tout comme Tom Vaillant) est assuré à 95% de jouer sur le Challenge Tour l’année prochaine.

Lire aussi:   Dominic Thiem partage un message après avoir mis fin à sa série de défaites à Salzbourg

Après avoir défendu les couleurs françaises aux championnats du monde au début du mois, il joue son premier et dernier Open de France en tant qu’amateur. « C’est mon dernier tournoi amateur donc j’en profite mais c’est aussi ce que je rêve de faire, être sur le DP World Tour et y être le plus tôt possible, peut-être même l’année prochaine.

Là je suis là pour emmagasiner de l’expérience, je vois comment ça se passe dans les cordes. Je l’aborde de la même manière que les autres tournois, je fais mon entraînement, mon jeu. J’essaie de m’installer correctement et de bien faire. » Lundi, jour de son 25e anniversaire, l’ex-étudiant de l’Arkansas State University mettra donc fin à son statut d’amateur et entamera une carrière professionnelle au cours de laquelle il côtoiera régulièrement le haut niveau européen.

« Ce n’est pas mal car j’ai pu comparer mon jeu avec les joueurs du tour qui ont passé le cut. Les deux premiers jours, je n’ai pas forcément produit mon meilleur golf mais j’ai quand même réussi à passer le cut assez tranquillement sans avoir très bien joué. Cela montre que j’ai le niveau et que je serai capable de jouer dans cette catégorie.

Lire aussi:   Le bracelet de charité du 20e anniversaire du Mutua Madrid Open est désormais disponible à la vente.

Article précédentMartine et Heather Gilks, le golf dans la famille
Article suivantPouvez-vous repérer l’araignée cachée dans cette image ? Solution et explication de l’illusion d’optique