Accueil Dernières minutes Journée mondiale contre le cancer 2022 : les cancers les plus fréquents...

Journée mondiale contre le cancer 2022 : les cancers les plus fréquents en Inde et les raisons de leur augmentation

0

La Journée mondiale contre le cancer est célébrée le 4 février afin de sensibiliser le public aux différents cancers qui nous touchent. À l’occasion de la 22e Journée mondiale contre le cancer, nous examinons la situation du cancer en Inde, les types de cancer les plus courants et les raisons pour lesquelles ils sont en augmentation.

Augmentation du nombre de cancers en Inde

L’Inde se classe au troisième rang des nations pour le nombre le plus élevé de cancers. Plus de 13 lakh personnes en Inde souffrent de cancers chaque année, selon le rapport du programme national d’enregistrement des cancers. Les modes de vie sédentaires, l’augmentation de la pollution urbaine, ainsi que l’augmentation de l’obésité, de la consommation de tabac et d’alcool, seraient les raisons de cette hausse.

Le Conseil indien de la recherche médicale (ICMR) estime qu’il y aura une augmentation de 12 % des cas de cancer en Inde au cours des cinq prochaines années. Les formes les plus courantes de cancer qui touchent la population indienne sont le cancer du sein, le cancer du col de l’utérus et le cancer de la bouche.

Lire aussi:   Niklas Süle quittera le Bayern Munich pour le Borussia Dortmund en été

Cancer du sein

Cancer du col de l’utérus

Cancer de la bouche

Les cancers de la bouche se manifestent sur les lèvres, le plancher de la bouche, les joues, la langue, les sinus et le pharynx et ressemblent à des plaques blanches ulcérées qui finissent par se transformer en une plaque rouge plus grande à la surface. La consommation de tabac, de feuilles de bétel et d’alcool ainsi que les infections par le VPH augmenteraient le risque de cancers de la bouche. La chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie constituent le protocole de traitement.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les nouvelles de dernière minute et les nouvelles sur le coronavirus ici.