Accueil Sport Golf Jon Rahm : « Avec la nouvelle chaussure, je suis super heureux ».

Jon Rahm : « Avec la nouvelle chaussure, je suis super heureux ».

0

Jon Rahm a atterri à Southern Hills (Tulsa, Oklahoma) plein de confiance après sa victoire à l’Open de Mexico il y a deux semaines, qui était sa neuvième victoire sur le PGA Tour. Le Basque, qui a cédé le numéro un mondial à Scottie Scheffler, est le seul joueur qui peut ravir la position privilégiée de l’Américain, bien que pour cela il doive gagner et que son rival fasse une cinquième place partagée, ou pire.

Quoi qu’il en soit, les deux fois où le championnat PGA s’est joué sur ce parcours, le vainqueur a terminé numéro un à l’issue de celui-ci, ce qui peut être de bon augure pour Jon, le seul à avoir cette possibilité, à part Scheffler lui-même. Le « Lion de Barrika » arrive avec ses devoirs faits, et il était à Southern Hills lundi et mardi de la semaine dernière.

Comme il l’a reconnu en conférence de presse, « sur ce terrain, on ne peut pas se cacher, il faut tout faire bien, ici peu jouent sous le par » Le golfeur espagnol a réitéré, comme au Mexique, sa nouvelle philosophie du « less is more ».

Lire aussi:   Greg Norman : "Miami sera le lieu idéal".

Après un début de parcours plutôt discret pour ce à quoi il était habitué, il a tenté de corriger divers éléments de son jeu, en se concentrant sur de petites nuances. Cependant, Jon lui-même est clair : il doit à nouveau se laisser guider par ses sensations et c’est ainsi que ses coups coulent à nouveau, et c’est ainsi qu’un nouveau triomphe arrive.

« Il suffit de visualiser où l’on veut la mettre, et cela aide mentalement », explique-t-il.

Jon Rahm, déclarations

Bien sûr, Rahm a souligné qu’il joue de plus en plus confortablement et que sa balle a gagné en vitesse, grâce à ses nouvelles chaussures.

« Je pense que cela a un peu changé ma façon de jouer à cause des chaussures que je porte cette année, qui sont différentes de celles du passé. Elles sont beaucoup plus confortables, nous avons fait un excellent travail avec Equator et l’équipe de Travis Matthew, et je pense que cela m’a permis d’être un peu plus stable », a déclaré le Basque.

Lire aussi:   Bjorn Borg : la meilleure chose pour le tennis est que Novak Djokovic joue.

Le vainqueur de l’US Open 2021, qui est né avec un pied bot, a expliqué qu’il porte désormais des chaussures de golf créées spécifiquement pour lui, en fonction de son problème : « J’ai une grande voûte plantaire au niveau du pied droit et j’ai une différence de longueur au niveau de la jambe, donc j’ai un rehaussement de 1,5 cm au niveau du pied droit.

Quand je porte une chaussure normale, je perds en stabilité, mais maintenant j’en porte une qui aide à distribuer le poids et me permet de me balancer plus facilement. Quand j’étais petit, j’allais chez le cordonnier, je coupais la semelle et je mettais la contremarche. Ce sont des choses que je fais depuis longtemps, mais à ce stade, ces experts m’ont beaucoup aidé.

L’année dernière, j’ai joué avec une chaussure plate, avec laquelle je pouvais bien swinguer, mais cela me causait des douleurs et ce n’était pas quelque chose que je devais faire. Cette année, avec la nouvelle chaussure, je suis super heureux », a-t-il déclaré.

Article précédentLe rapporteur de l’ONU dénonce l’impact des « sanctions unilatérales illégales » contre l’Iran et appelle à leur suppression.
Article suivantBachelet appelle à des politiques « non neutres » pour sortir les femmes de leur « invisibilité ».