Accueil Sport Golf John Michael Spaun a remporté le Valero Texas Open

John Michael Spaun a remporté le Valero Texas Open

0

John Michael Spaun remporte le Valero Texas Open aux Etats-Unis et se qualifie pour le Tournoi des Maîtres. Premier succès en carrière sur le PGA Tour pour l’Américain qui, à San Antonio, avec un total de 275 (67 70 69 69, -13) coups, dépasse la concurrence de son compatriote Matt Kuchar (qui a manqué de peu l’exploit la semaine de sa 500e présence sur le circuit) et de l’Australien Matt Jones, tous deux seconds avec 277 (-11).

Au TPC San Antonio (Oaks Course, par 72), Spaun – à l’âge de 31, 7 mois et 14 jours et à la 147ème tentative – s’est offert sa première joie sur le circuit masculin américain de haut niveau.

John Michael Spaun, déclarations

L’exploit lui a rapporté 1 548 000 $ (sur une cagnotte totale de 8 600 000 $), lui permettant de passer de la 66e à la 10e position dans la FedEx Cup et de s’approcher du Top 100 au classement mondial (de 242 / o à 103 / o).

Mais surtout, pour la première fois de sa carrière, grâce à l’exploit réalisé au Texas, le golfeur de Los Angeles pourra disputer le Masters du 7 au 10 avril à Augusta. L’Américain (en tête après le « moving day » avec trois autres joueurs), a bouclé le quatrième et dernier tour avec un partiel de 69 (-3) coups après un début désastreux avec un double bogey (au 1), seul défaut d’un tour avec cinq birdies.

Lire aussi:   Mats Wilander fait l'éloge de Cameron Norrie avant le match contre Djokovic

Bon tournoi pour Zach Johnson (280, -8) – qui a remporté le Texas Open en 2008 et 2009 – et Henrik Stenson (281, -7). Les capitaines des équipes des États-Unis et de l’Europe à la Ryder Cup 2023 à Rome ont clôturé le tournoi à 13 / o et 18 / o respectivement.

Alors qu’il se classe 35 / o avec 283 (-5), le Texan Jordan Spieth, champion du Texas Open en 2021. Il fait partie des sportifs les plus titrés de tous les temps, ainsi que l’un des plus riches du monde. Quand il s’agit de premières, Tiger Woods est toujours présent : 15 majeurs remportés, 110 tournois professionnels, le golfeur le plus titré de l’histoire de ce sport.

Des statistiques qui expliquent pourquoi il a réussi à rester en tête du classement mondial pendant 683 semaines (dont 281 consécutives) et surtout parce qu’il est devenu en 2014 le premier sportif au monde à avoir franchi la barre du milliard de dollars.

Chiffre astronomique qui justifie aussi le fait que Tiger Woods puisse s’offrir un yacht comme le Privacy, un vrai bateau de conte de fées. Et évidemment, nous parlons de quelque chose qui a coûté très cher. Si vous imaginez un yacht de luxe et un certain confort à bord, alors le Privacy l’a.

Lire aussi:   Us Open avec Tiger Woods et Phil Mickelson

Long de 48 mètres, avec une superficie totale de 600 mètres carrés, ce yacht a été acheté par le golfeur en 2004. Équipé de cinq cabines pouvant accueillir un total de dix personnes, il dispose également de quatre quartiers pour neuf membres d’équipage.

Tiger Woods a l’habitude de l’appeler « mon dériveur », même si tout ressemble à un dériveur : avec une vitesse de croisière de 18 nœuds, il a également à son bord une salle de sport où le golfeur continue de s’entraîner. Woods préfère d’ailleurs rester sur ce yacht lors des tournois organisés à New York.

Avec ses intérieurs en bois de cerisier, Privacy dispose également d’un ascenseur pour trois personnes, d’un énorme jacuzzi, suffisamment grand pour accueillir huit personnes, et des inévitables salle de cinéma et coin bar. Le petit plus de ce méga yacht est fourni par l’espace que Tiger Woods a voulu consacrer à la plongée sous-marine : ceci explique également la présence d’une chambre de décompression (gonflable) et d’une zone dédiée au remplissage des bouteilles d’oxygène.

Le luxe est également complété par trois jet-skis et deux scooters pour de courtes excursions à terre. Évidemment, tout cela a un prix : Le Privacy a coûté 17 millions d’euros et son entretien annuel s’élève à 1,7 million d’euros.

Article précédentLes États-Unis félicitent Chaves pour sa victoire au Costa Rica et se réjouissent du « renforcement des liens bilatéraux ».
Article suivantClaudio Bravo renouvelle son contrat avec le Betis jusqu’en 2023