Accueil Sport Golf Joaquin Niemann, un bon départ au Genesis

Joaquin Niemann, un bon départ au Genesis

0

Joaquin Niemann a eu une idée de la façon dont se jouait Riviera jeudi lorsqu’il a vu que personne du tableau du matin ne faisait mieux qu’un 5-under 66. Il a si bien frappé la balle au Genesis Invitational qu’il n’a même pas pris la peine de faire attention aux autres.

A la fin de son tour, Niemann avait un score de 8-under 63 pour égaler le score le plus bas du premier tour à Riviera et se construire une avance de trois coups.

Joaquin Niemann, déclarations

« Parfois, je pense à un score », a-t-il dit. « Aujourd’hui, je frappais si bien, je me suis amusé à entrer dans le coup.

Je n’ai pas vraiment pensé au score. Mais au 18e trou, j’y ai pensé. Je voulais tellement faire un birdie. Je voulais en faire un de plus ». Niemann est le neuvième joueur à ouvrir avec un 63 à Riviera, une liste qui commence avec Charlie Sifford en 1969 et qui a été faite plus récemment par J.B.

Holmes en 2019. Quatre des huit joueurs précédents à commencer avec 63 ont ensuite gagné. « Vous travaillez toujours pour avoir ce genre de journées. Vous savez toujours que vous n’allez jamais avoir ces jours quatre jours de suite. C’est une bonne façon de commencer », a déclaré Niemann.

Lire aussi:   Rory McIlroy : Est-ce que je me souviendrai de la cinquième place que j'ai eue à Brookline ? Probablement pas

« Je sais qu’il y aura des jours différents pendant la semaine, donc je dois être prêt à tout et avoir la meilleure attitude pour cela ». Il compte parmi les sportifs les plus titrés de tous les temps, ainsi que parmi les plus riches du monde.

Quand il s’agit de premières, Tiger Woods est toujours présent : 15 majeurs remportés, 110 tournois professionnels, le golfeur le plus titré de l’histoire de ce sport. Des statistiques qui expliquent pourquoi il a réussi à rester en tête du classement mondial pendant 683 semaines (dont 281 consécutives) et surtout parce qu’il est devenu en 2014 le premier sportif au monde à avoir franchi la barre du milliard de dollars.

Chiffre astronomique qui justifie aussi le fait que Tiger Woods puisse s’offrir un yacht comme le Privacy, un vrai bateau de conte de fées. Et évidemment, nous parlons de quelque chose qui a coûté très cher. Si vous imaginez un yacht de luxe et un certain confort à bord, alors le Privacy l’a.

Long de 48 mètres, avec une superficie totale de 600 mètres carrés, ce yacht a été acheté par le golfeur en 2004. Équipé de cinq cabines pouvant accueillir un total de dix personnes, il dispose également de quatre quartiers pour neuf membres d’équipage.

Lire aussi:   Harold Varner III rejoint le LIV Golf : Je sais ce que c'est que de grandir sans grand-chose.

Tiger Woods a l’habitude de l’appeler « mon dériveur », même si tout ressemble à un dériveur : avec une vitesse de croisière de 18 nœuds, il a également à son bord une salle de sport où le golfeur continue de s’entraîner. Woods préfère d’ailleurs rester sur ce yacht lors des tournois organisés à New York.

Avec ses intérieurs en bois de cerisier, Privacy dispose également d’un ascenseur pour trois personnes, d’un énorme jacuzzi, suffisamment grand pour accueillir huit personnes, et des inévitables salle de cinéma et coin bar. Le petit plus de ce méga yacht est fourni par la zone que Tiger Woods a voulu consacrer à la plongée sous-marine : ceci explique également la présence d’une chambre de décompression (gonflable) et d’une zone dédiée au remplissage des bouteilles d’oxygène.

Le luxe est également complété par trois jet-skis et deux scooters pour de courtes excursions à terre. Évidemment, tout cela a un prix : Le Privacy a coûté 17 millions d’euros et son entretien annuel s’élève à 1,7 million d’euros.

Article précédent5 façons de montrer de l’amour à vos grands-parents et de resserrer les liens entre eux
Article suivantCOVID-19 : Incluez dans votre régime alimentaire ces 5 aliments qui renforcent l’immunité