Accueil Dernières minutes Sport Je suis toujours critiqué : Emma Raducanu réagit gentiment aux commentaires négatifs

Je suis toujours critiqué : Emma Raducanu réagit gentiment aux commentaires négatifs

0

Après le Citi Open, Emma Raducanu est prête à retrouver le court de son pays natal : « Je suis ravie de revenir ici, cela fait longtemps que je ne suis pas venue à Toronto. C’est un plaisir de renouer avec cet endroit et de retrouver certains souvenirs que j’ai avec la ville.

J’ai hâte de visiter certains endroits que je connais bien et de commencer la compétition. Le stade est immense et très beau, le terrain est assez rapide, je dirais un peu plus rapide que la semaine dernière à Washington, la balle vole beaucoup », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse avant le match d’ouverture.

La Britannique a fait le bilan de son aventure dans la capitale américaine : « Pour moi, c’était une semaine très positive, j’ai eu l’occasion de jouer trois bons matches en simple, je pense avoir joué à un bon niveau à certains moments, donc je considère cette expérience comme une victoire », a-t-elle souligné.

Lire aussi:   Georgia Hall remporte son deuxième titre sur l'European Tour

Raducanu et la réponse à la critique

La numéro 10 mondiale s’est à nouveau exprimée sur les changements après son succès à l’US Open : « Rien n’a changé, je fais toujours les mêmes choses qu’avant. Mes parents me guident encore dans de nombreuses décisions car, en fin de compte, je ne suis encore qu’une jeune fille de 19 ans.

Cette saison est compliquée, je suis confrontée à de nombreux défis, mais j’apprends aussi beaucoup », a-t-elle déclaré. A propos des sœurs Williams : « C’est génial de les avoir dans le tournoi, d’apprendre à les connaître dans le vestiaire.

Mon vestiaire est très proche de celui de Serena, donc c’est merveilleux. Je les ai regardés jouer à la télévision toute ma vie, je pourrais dire que j’ai grandi avec eux. Tout ce qu’ils ont fait pour le tennis est spectaculaire, toutes les années où ils ont continué à concourir à un niveau aussi élevé, à surmonter l’adversité et à revenir toujours plus forts qu’avant.

Lire aussi:   Souvenirs de Monte-Carlo : Rafael Nadal remporte la Décima

Ils n’ont plus rien à prouver, s’ils le voulaient, ils ne devraient pas continuer à jouer au tennis, mais ils aiment ce sport. Toute leur histoire est une inspiration pour les gens de ma génération », a-t-il ajouté.

Et sur les commentaires négatifs qu’elle reçoit : « Quoi que je fasse, j’ai l’impression qu’il y aura des critiques, peu importe ce que vous faites, même si vous faites quelque chose de bien, quelqu’un viendra vous critiquer.

Les gens trouveront toujours quelque chose pour vous attaquer, alors j’essaie de ne pas passer trop de temps sur les médias sociaux. Je préfère penser à toutes les personnes qui soutiennent réellement les joueurs et font du bien au circuit », a-t-il conclu. Photo : Citi Open.

Article précédentSon absence ne fait pas de différence : Medvedev et la chute des trois grands à Montréal
Article suivantLes exploitants d’aéronefs communiquent à la CNCT des informations sur les voyageurs internationaux