Accueil Dernières minutes Sport « Je l’ai appelé un coglio… ». Le coach avoue tout sans honte

« Je l’ai appelé un coglio… ». Le coach avoue tout sans honte

0

L’entraîneur de la Sampdoria avoue tout et reconnaît avoir offensé l’arbitre : « Il s’en prend à l’arbitre : « Mon expulsion était juste, je l’ai traité de connard… »

L’entraîneur du Sampdoria a été expulsé par l’arbitre à la fin du match, et contrairement à ce qui se passe souvent, il ne cherche pas de justifications ou d’alibis, bien au contraire. Il admet tout sans honte : « Je l’ai traité de connard… mon expulsion était juste. ». Un épisode certainement singulier a impliqué l’entraîneur de la Sampdoria, Marco Giampaolo. Sa Sampdoria a perdu à domicile contre le Milan, ne parvenant pas à exploiter la supériorité numérique (Leao avait été expulsé au début de la seconde période) et concédant le but du 2-1 alors qu’il n’était pas loin de la fin.

« Je l’ai appelé un coglio… ». Le coach avoue tout sans honte (LaPresse)

Ce n’est pas une coïncidence si les dernières minutes du match ont été assez chaudes, et c’est dans la récupération que le Giampaolo a été expulsé par l’arbitre, qui a tiré le carton rouge fatal. Après le match, l’entraîneur a parlé de cet épisode, admettant ses propres fautes : « Après le rouge à Leao, l’arbitre s’est dirigé dans un sens comme s’il devait rectifier le tir… Vous ne pouvez pas arbitrer avec arrogance mais vous devez maintenir la pression. L’enjeu était très important pour les deux équipes, non seulement pour Milan mais aussi pour nous. »

L’entraîneur de la Sampdoria explique son expulsion

L’entraîneur de la Sampdoria, Marco Giampaolo a ciblé le directeur de match Fabbri à la fin du match de Marassi. « Mon expulsion était juste parce que je l’ai traité de con…. – a expliqué tranquillement – mais vous ne pouvez pas gérer les cartons jaunes et rouges de cette façon. J’ai beaucoup de respect pour les arbitres mais la direction du jeu était mauvaise ». Pour leentraîneur des blucerchiati sont maintenant en difficulté : le classement pleure et il a été accusé.

Lire aussi:   Classement, Cameron Smith en deuxième position
Ciccio Caputo Sampdoria
Ciccio Caputo (© LaPresse)

« Nous avons seulement mal géré le match contre Salernitana et mal géré 8 minutes à Vérone – a expliqué l’entraîneur – Je continue à avoir une grande confiance dans mes joueurs. Gabbiadini dehors ? C’est un attaquant, pas un joueur extérieur. Quand nous jouerons avec deux attaquants, il sera là, mais je dois faire des choix. » Enfin un passage sur le joueur de Milan Leao: « L’arrêter est impossible, on peut seulement le limiter. En Serie A, personne ne le garde. »

Article précédentLe vol Air India Express Muscat-Cochin prend feu, les passagers sont évacués en toute sécurité
Article suivantLa France contre l’Allemagne