Accueil Dernières minutes Sport James Duckworth : Jouer pour le vert et l’or est toujours une...

James Duckworth : Jouer pour le vert et l’or est toujours une occasion spéciale

0

James Duckworth a connu la meilleure saison de sa carrière en 2021, se qualifiant pour sa première finale du circuit ATP à Nur-Sultan et atteignant la 47e place du classement ATP en novembre, un record personnel. Cet effort a permis à Duckworth de gagner une place dans l’équipe australienne de la Coupe ATP pour la première fois.

Le joueur de 29 ans devrait faire ses débuts dans l’épreuve pour son pays mardi soir dans le match de simple n° 2 contre le Russe Roman Safiullin. Avant ce choc, Duckworth a parlé à ATPTour.com de l’atmosphère d’équipe qu’il apprécie dans l’ATP Cup, du temps passé à Sydney en tant que junior, de son admiration pour les capitaines Lleyton Hewitt et Patrick Rafter, et plus encore.

Si vous pouviez prendre un tir de n’importe quel membre de votre équipe et l’ajouter à votre jeu, quel serait-il ? J’aimerais avoir la vitesse de Demon. C’est l’un des gars les plus rapides du Tour.

J’aimerais avoir cette vitesse. Cela rend juste beaucoup plus difficile pour l’adversaire de frapper un gagnant. On a l’impression que le terrain est plus petit parce qu’on est capable de couvrir une grande distance.

Il génère de la pression. Qui dans l’équipe serait en retard à l’entraînement ou au dîner de l’équipe ? Je pense qu’ils sont tous très bons ! Je ne vois vraiment pas qui serait en retard. Je ne pouvais pas donner de réponse à ça.

Comment décririez-vous brièvement la personnalité de chaque membre de l’équipe ? J’ai l’impression qu’en tant que groupe, nous sommes assez détendus, décontractés, mais une fois sur le terrain, nous nous battons très fort et nous nous battons tous jusqu’à la fin et jouons notre cœur sur nos manches.

En tant que collectif, c’est à ça que ressemble le groupe. Est-ce que c’est plus spécial de faire ça à la maison ? Absolument. Demon et moi avons grandi ici à Sydney, nous pratiquons à Homebush depuis de nombreuses années, alors ce sera formidable d’avoir des amis et de la famille pour nous soutenir également.

Jouer pour le vert et l’or est toujours une occasion spéciale. Quels sont vos souvenirs de Homebush quand vous étiez enfant ? Je me souviens être venu ici à l’âge de 12 ans, j’ai commencé dans ce qu’on appelle la Milo Squad un vendredi après-midi.

Lire aussi:   Bob Bryan espère bien faire en tant que capitaine intérimaire en l'absence de Mardy Fish.

Nous sortions une fois par semaine et cela s’est progressivement étendu à trois ou quatre fois par semaine. Nous avions un bon groupe de garçons en grandissant, tous se poussant les uns les autres à l’entraînement. [Tengo] J’ai de très bons souvenirs de beaucoup de bonnes pratiques.

Je me souviens qu’à plusieurs reprises, nous devions courir autour du stade pour nous entraîner. C’était donc bien de grandir ici et de développer mon tennis. Et maintenant, qu’est-ce que ça fait de jouer un événement aussi important sur ce même terrain ? J’ai hâte d’y être !

Il est évident que j’ai déjà joué au Ken Rosewall Arena, mais pas dans le cadre de la Coupe ATP ou de la Coupe Davis, et je n’ai donc pas représenté mon pays. Je suis très enthousiaste et j’ai hâte d’y être. Quel joueur australien admirez-vous et pourquoi ? Quand j’étais plus jeune, j’avais l’habitude de regarder beaucoup de Lleyton [Hewitt] et Pat [Rafter].

Je regardais des photos à Noël… Je suis allé les voir lorsqu’ils ont joué à la Qudos Bank Arena en 2001 lors des finales. [Nitto ATP]. Lleyton a battu Pat et est devenu numéro un mondial cette année-là, c’était donc un grand match auquel j’ai assisté avec mon frère.

Nous avons reçu des signes indiquant que nous étions en retard pour regarder ce match, donc c’était vraiment cool. Probablement juste ces deux-là, en les suivant, en les observant tout au long de leur carrière, en les voyant gagner des Grands Chelems.

J’étais très enthousiaste lorsque Lleyton a remporté son premier tournoi à l’US Open et j’ai été très déçu lorsque Pat a perdu en finale contre Goran à Wimbledon. [en 2001]. Et puis les barrages de la Coupe Davis.

J’étais dévasté lorsqu’ils ont perdu la finale contre la France en 2001, mais c’était incroyable lorsqu’ils ont remporté la victoire quelques années plus tard contre l’Espagne. Il est évident que vous avez passé beaucoup de temps avec Lleyton au fil des ans, mais est-ce que ça ne devient jamais vieux d’être à ses côtés ? Non, il est évidemment l’un des meilleurs joueurs australiens que nous ayons jamais eu et évidemment l’un des meilleurs joueurs de tennis de tous les temps.

Lire aussi:   Tiger Woods, incroyable deuxième place à Pnc

Il n’y a pas beaucoup de gars qui peuvent dire qu’ils ont gagné des tournois du Grand Chelem et qu’ils ont été numéro 1 au monde, alors j’apprends toujours de lui.

Et se nourrir de lui. Quelles sont les trois choses que vous aimez en Australie ? Les plages. Je vis dans le Queensland maintenant, je suis à Brisbane depuis six ou sept ans, je m’aventure beaucoup à Noosa, donc j’aime beaucoup cet endroit, sur la Sunshine Coast.

Mais j’ai passé beaucoup de temps à Avoca Beach sur la côte centrale ici, et mon père a une maison à Manly maintenant, donc j’ai passé un peu de temps là-bas. Vous pouvez trouver de superbes plages partout en Australie, mais celle où je vais le plus souvent maintenant est Noosa.

Aussi, [me encanta] le café et le climat [en Australia]. Quel est votre endroit préféré à visiter en Australie ? J’aime me détendre à la maison. Évidemment, nous passons beaucoup de temps à voyager, surtout avec Covid et ses deux semaines de quarantaine.

J’ai une belle maison à Brisbane, alors je suis toujours excitée à l’idée d’y passer un mois. Qu’est-ce que vous préférez dans l’équipe ? Évidemment, c’est un sport individuel, donc en tant que joueur de tennis, vous n’êtes pas très souvent dans cet environnement d’équipe.

Le fait d’avoir les gars sur le banc, d’avoir un objectif commun entre vous tous et d’avoir cette camaraderie et ces plaisanteries entre tous les gars est très amusant, et nous nous nourrissons tous les uns des autres. Je pense que nous nous poussons mutuellement à nous améliorer et à réussir.

Avez-vous déjà regardé la Coupe ATP ? Oui, en particulier en 2020, notamment lors de ce match de quart de finale où nous avons battu la Grande-Bretagne. C’était un incroyable match en simple. Je sais que Demon a perdu contre Dan Evans, mais c’était un grand spectacle.

Et ensuite pour eux de sortir et de gagner ce double épique dans le tie-break. [Partido]18/16, c’était fou. L’atmosphère était une blague, donc c’était un grand souvenir.

Article précédentManille va imposer de nouvelles restrictions de mouvement aux personnes non vaccinées contre le coronavirus
Article suivantElina Svitolina déclare que sa saison est terminée et parle de son avenir.