Accueil Dernières minutes L'International Israël signale pour la première fois près de 17 000 cas de...

Israël signale pour la première fois près de 17 000 cas de coronavirus et enchaîne une troisième journée avec des chiffres records

0

Paris :, 7 janvier (Cinktank.com) –

Les autorités israéliennes ont signalé près de 17 000 cas de coronavirus au cours de la journée écoulée, portant le nombre de cas à un troisième jour du plus grand nombre d’infections depuis le début de la pandémie, une situation imputée en partie à la propagation de la variante omicron du virus.

Le ministère israélien de la santé a indiqué sur son site web que 16 839 cas et six décès ont été signalés au cours des dernières 24 heures, portant les totaux à 1 458 096 et 8 259 respectivement.

Elle a également indiqué qu’il y a actuellement 86 071 cas actifs, dont 143 patients dans un état grave, 56 d’entre eux sont dans un état critique, y compris quatorze qui sont sous ventilateur à cause du COVID-19.

Il a également noté que 6 613 437 personnes ont reçu au moins une dose du vaccin contre le coronavirus, dont 5 955 873 ont déjà reçu la série complète et 4 309 141 ont reçu une troisième dose de rappel.

Vendredi, une série de règlements sont entrés en vigueur qui donnent la priorité au test PCR pour les personnes de plus de 60 ans ou les personnes à risque, tandis que les personnes de moins de 60 ans qui sont entièrement vaccinées sont invitées à subir un test antigène.

Lire aussi:   Plus de 160 migrants meurent au large des côtes libyennes

En outre, les autorités ont mis fin vendredi à l’inscription de pays sur la « liste rouge » des vols, annoncée jeudi par le directeur général du ministère de la Santé, Nachman Ash, de sorte que les Israéliens puissent à nouveau voyager à l’étranger sans autorisation spéciale du gouvernement, selon le Jerusalem Post.

Le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a averti dimanche que le pays pourrait enregistrer 20 000 cas positifs par jour d’ici la fin de la semaine et qu’il pourrait atteindre 50 000 cas en 24 heures au plus fort de la nouvelle vague d’infections.

Il a également annoncé l’approbation d’une quatrième dose de vaccin à administrer aux personnes de plus de 60 ans et aux travailleurs de la santé et a déclaré que les personnes vaccinées âgées de cinq ans et plus dont le test est négatif ne devront pas être mises en quarantaine pour contact, tandis que celles qui ne sont pas vaccinées devront être mises en quarantaine pendant sept jours même si leur test est négatif.

Lire aussi:   Hong Kong met en quarantaine les participants à une fête controversée avec des députés
Article précédentNovak Djokovic, une défense « inattendue » : Nick Kyrgios vient à son secours
Article suivantLe ministère américain de la sécurité intérieure met en garde contre une augmentation des menaces en ligne contre les parlementaires.