Accueil Dernières minutes L'International Israël et la Russie entament des discussions sur des patrouilles aériennes conjointes...

Israël et la Russie entament des discussions sur des patrouilles aériennes conjointes Moscou-Damas en Syrie

0

Paris :, 25 janv. (Cinktank.com) –

Des responsables israéliens auraient entamé des pourparlers avec la Russie pour répondre à l’annonce faite par Moscou, lundi, de la mise en place de patrouilles aériennes conjointes avec la Syrie au-dessus du territoire de ce pays arabe, y compris des zones proches du plateau du Golan.

Selon les informations du quotidien israélien « Yedioth Ahronoth », les discussions sont menées par des représentants militaires afin de réduire les tensions qui pourraient résulter de la nouvelle situation sur le terrain, ce qui entraverait les opérations israéliennes dans le pays.

Des sources officielles israéliennes ont indiqué qu’elles ne connaissaient pas les raisons du changement de politique de la Russie, après qu’elle ait permis à Israël de procéder à des bombardements contre des cibles des milices chiites iraniennes et du Hezbollah sur le territoire syrien, avec notamment un pic de ces attaques au cours des derniers mois.

L’armée israélienne a effectué des dizaines de bombardements en Syrie, arguant qu’elle agit pour empêcher l’établissement de bases iraniennes dans le pays et la livraison d’armes au Hezbollah par les autorités iraniennes, qui soutiennent Damas dans le cadre de la guerre qui a éclaté en 2011.

Les patrouilles de lundi ont impliqué des avions russes décollant de la base militaire de Hmeimim dans la province occidentale de Lattaquié et des avions de chasse syriens décollant des environs de la capitale Damas, a rapporté l’agence de presse russe Sputnik.

Lire aussi:   La Grèce commence à infliger des amendes aux personnes de plus de 60 ans non vaccinées contre le COVID-19

Les avions syriens ont effectué des opérations de contrôle et de couverture de l’espace aérien tandis que les pilotes syriens se préparaient à lancer des frappes contre des cibles au sol. Moscou a souligné qu’elle s’attendait à ce que ces patrouilles aient lieu « sur une base régulière ».

La Russie est l’un des principaux soutiens internationaux du président syrien Bachar el-Assad, et son intervention militaire en 2015 a permis aux forces gouvernementales de repousser les avancées des rebelles et de reprendre l’initiative sur le champ de bataille.

Article précédentComment réaliser facilement des captures d’écran sur votre Apple Watch
Article suivantVous voulez bloquer quelqu’un sur Reddit ? Suivez ces étapes faciles