Accueil Dernières minutes L'International Israël envisage de lever certaines restrictions économiques à Gaza pour maintenir le...

Israël envisage de lever certaines restrictions économiques à Gaza pour maintenir le calme dans l’enclave

0

Paris :, 26 déc. (Cinktank.com) –

Le gouvernement israélien envisage de lever une série de restrictions sur l’enclave palestinienne de la bande de Gaza afin de préserver la stabilité atteinte après la fin du dernier conflit entre l’armée israélienne et les milices palestiniennes l’été dernier, selon des sources du journal israélien « Haaretz ».

Des sources du ministère israélien de la défense, consultées par le journal, estiment que la meilleure façon d’y parvenir est de recourir à des moyens économiques. Les décisions récentes telles que l’augmentation du trafic transfrontalier au point de passage de Kerem Shalom et l’octroi de nouveaux permis de travail aux habitants de Gaza pour qu’ils puissent gagner leur salaire en Israël vont dans le sens de cet objectif.

Le gouvernement israélien envisage également d’accorder des permis aux habitants de Gaza pour qu’ils puissent prier à la mosquée Al Aqsa à Jérusalem, à condition que le service de sécurité intérieure israélien, le Shin Bet, approuve que les candidats à ce permis ne soient pas liés à des « activités terroristes ».

Lire aussi:   Biden étend le plan de vaccination et le contrôle des frontières pour la campagne d'hiver

Des sources de sécurité ont confirmé que ce plan est préparé sans aucune collaboration avec le mouvement islamiste palestinien dominant de l’enclave, le Hamas, qu’elles espèrent mettre entre le marteau et l’enclume lorsque les Gazaouis travaillant en Israël commenceront à profiter des avantages des salaires plus élevés qu’ils y recevront.

« Voyons comment le Hamas explique maintenant à plus de 10 000 commerçants et travailleurs qu’il est important de réchauffer la situation sécuritaire », a déclaré l’une des sources consultées par le journal.

Les combats à Gaza, qui ont duré onze jours, ont entraîné la mort de plus de 250 Palestiniens et de douze personnes en Israël, dont une Indienne et deux Philippins, ainsi que de plus de 20 Palestiniens tués par les forces de sécurité israéliennes en Cisjordanie.

Quelque 2 000 maisons ont été détruites et 22 000 autres endommagées, obligeant des dizaines de milliers de Palestiniens à fuir leur foyer. Au moins quatre immeubles de grande hauteur ont été détruits et 74 structures publiques ont été visées.

Lire aussi:   Le ministre turc de la Justice démissionne pour des raisons non précisées
Article précédentCes causes deviennent des obstacles à la bonne santé de vos cheveux
Article suivantPlus de 300 Palestiniens blessés dans des affrontements avec l’armée israélienne en Cisjordanie