Accueil Sport Golf Internationaux de France moins de 14 ans, deux gagnants

Internationaux de France moins de 14 ans, deux gagnants

0

Louise Uma Landgraf et Oscar Couilleau ont remporté à domicile les Internationaux de France des moins de 14 ans (Championnat de France International – Challenge Alexis Godillot). Sur le parcours du Golf de Chantilly (par 71) de Vineuil-Saint-Firmin, dans le département de l’Oise de la région Haute-Haute-France, la compétition féminine est revenue à la Landgraf qui, avec un total de 218 (76 70 72, +5) coups, a devancé sa compatriote Alice Kong, deuxième avec 222 (+9) devant la Néerlandaise Sofie Nooij, troisième avec 225 (+12).

Louise Uma Landgraf et Oscar Couilleau, résultats

Bon test pour les bleus. Accompagnées par l’entraîneur fédéral Roberto Recchione, Diana Maria Casartelli, cinquième avec 227 (74 76 77, +14), et Guia Vittoria Acutis, septième avec 229 (80 76 73, +16) ont obtenu le Top 10.

Parmi les vingt meilleures aussi Giorgia Scortichini, seizième avec 238 (79 79 80, +25), et Giulietta Bertero, dix-huitième avec 239 (77 80 82, +26). Dans la compétition masculine, Couilleau avec un score de 215 (76 69 70, +2) bat Ignacio Laulhe (Liechtenstein), dauphin à la photo finish – avec de gros regrets dus à un double bogey sur le trou 17 et un bogey sur le 18 du troisième et dernier tour – avec 216 (+3).

Troisième place (217, +4) pour un autre transalpin, Théophile Archer. Chez les Italiens, Edoardo Spluga – ainsi que Casartelli dans l’épreuve féminine – s’est installé à la cinquième place avec 221 (73 73 75, +8). Top 20 pour Giampaolo Gagliardi, 13 ans / o avec 227 (77 76 74, +14), et Giovanni Bernardi, 19 ans / o avec 231 (86 74 71, +18).

Lire aussi:   Super Golf League, la liste des noms s'allonge

Derrière eux Paolo Perrino, 33/o avec 235 (73 81 81, +22), et Emanuele Galeppini, 37/o avec 237 (81 75 81, +24). Dans la Coupe des Nations, l’Italie (Spluga, Perrino et Casartelli) s’est classée troisième. C’est la France qui l’a emporté et qui, à domicile, a fait un plein butin.

Il compte parmi les sportifs les plus titrés de tous les temps, ainsi que parmi les plus riches du monde. Quand il s’agit de premières, Tiger Woods est toujours présent : 15 majeurs remportés, 110 tournois professionnels, le golfeur le plus titré de l’histoire de ce sport.

Des statistiques qui expliquent pourquoi il a réussi à rester en tête du classement mondial pendant 683 semaines (dont 281 consécutives) et surtout parce qu’il est devenu en 2014 le premier sportif au monde à avoir franchi la barre du milliard de dollars.

Chiffre astronomique qui justifie aussi le fait que Tiger Woods puisse s’offrir un yacht comme le Privacy, un vrai bateau de conte de fées. Et évidemment, nous parlons de quelque chose qui a coûté très cher. Si vous imaginez un yacht de luxe et un certain confort à bord, alors le Privacy l’a.

Lire aussi:   Alcaraz, Carreño, Badosa et Jabeur aident les nécessiteux à Miami

Long de 48 mètres, avec une superficie totale de 600 mètres carrés, ce yacht a été acheté par le golfeur en 2004. Équipé de cinq cabines pouvant accueillir un total de dix personnes, il dispose également de quatre quartiers pour neuf membres d’équipage.

Tiger Woods a l’habitude de l’appeler « mon dériveur », même si tout ressemble à un dériveur : avec une vitesse de croisière de 18 nœuds, il a également à son bord une salle de sport où le golfeur continue de s’entraîner. Woods préfère d’ailleurs rester sur ce yacht lors des tournois organisés à New York.

Avec ses intérieurs en bois de cerisier, Privacy dispose également d’un ascenseur pour trois personnes, d’un énorme jacuzzi, suffisamment grand pour accueillir huit personnes, et des inévitables salle de cinéma et coin bar. Le petit plus de ce méga yacht est fourni par l’espace que Tiger Woods a voulu consacrer à la plongée sous-marine : ceci explique également la présence d’une chambre de décompression (gonflable) et d’une zone dédiée au remplissage des bouteilles d’oxygène.

Le luxe est également complété par trois jet-skis et deux scooters pour de courtes excursions à terre. Évidemment, tout cela a un prix : Le Privacy a coûté 17 millions d’euros et son entretien annuel s’élève à 1,7 million d’euros.

Article précédentMaruti Suzuki XL6 2022 en images – Galerie d’images détaillée du design, des caractéristiques et plus encore.
Article suivantHyundai Ioniq 5 : la nouvelle voiture électrique arrive en Inde et sera lancée en 2022