Accueil Dernières minutes Sport Inter, l’énigme sociale éclate : avec qui l’a-t-il, le président Zhang ?

Inter, l’énigme sociale éclate : avec qui l’a-t-il, le président Zhang ?

0

L’Inter a démarré la saison 2022-2023 par une victoire tardive à Lecce, mais ce qui a fait les gros titres n’est pas tant le but de Dumfries à la 95e minute sur le développement d’un corner botté par Barella, mais un commentaire social de Zhang ; que voulait dire le président du club Nerazzurri ?

Début de la ligue avec une victoire pour leInter. L’équipe dirigée par l’entraîneur Simone Inzaghi a obtenu les trois points au Stadio Via Del Mare lors du premier match officiel de la saison. Tout s’est déroulé conformément aux prévisions, mais avec beaucoup d’efforts.

Inter (Instagram)

En fait, le succès des Nerazzurri est intervenu au milieu de la seconde période, pratiquement à la dernière seconde, grâce à un but marqué par l’arrière néerlandais. Denzel Dumfries. Trop tard, selon certains, puisqu’il s’agissait d’un match contre un adversaire nouvellement promu.

Pourtant, tout semblait aller dans le bon sens dès le départ. En fait, moins de deux minutes avaient suffi pour Romelu Lukaku pour retrouver le chemin des filets sous le maillot des Nerazzurri. Pendant une grande partie de la première mi-temps, les Nerazzurri ont donc maîtrisé le défi mais n’ont pas réussi à marquer le doublé.

Lire aussi:   In Gee Chun proche du titre LPGA après 3 ans

Lire aussi -> Serie A : quelle révolution ! De nombreuses équipes n’auront plus leur leader historique

L’Inter, trois points in extremis à domicile contre Lecce : réaction sociale du président Zhang

Puis, au début de la seconde période, le but égalisateur inattendu du Lecce, marqué à 48′ par Assan Cessay. Ce but a enflammé les supporters et l’équipe des Giallorossi, qui ont également été à deux doigts de marquer le but de la victoire par la suite.

Inter
Inter (Instagram)

Puis la réaction du onze nerazzurri, qui a failli marquer à plus d’une reprise, tant par le latéral néerlandais (qui a touché un poteau de la tête) que par l’attaquant belge.

Finalement, alors que tous les espoirs semblaient avoir disparu, le coup de pied de coin tiré par le Nicolò Barella pour l’en-tête de Lautaro Martinez et la déviation décisive de Dumfries dans les derniers instants du match. Trois points in extremis donc pour les Nerazzurri et moquerie pour les Salentini, alors que tout semblait joué pour le premier point au classement de cette nouvelle saison.

Lire aussi:   Patrick Mouratoglou : Stefanos Tsitsipas sera toujours un combattant

Grande souffrance au contraire pour les partisans de la Bien-aimé et son président Steven Zhang. Ce dernier a exprimé son humeur dans des stories sur son profil Instagram avec un visage bouffi. Une réaction énigmatique. Que voulait dire le numéro un chinois : souffrance, soupir de soulagement ou performance en deçà de ses attentes ? Le président des Nerazzurri attend certainement plus de son équipe de l’Inter dans les prochains matchs.

Article précédentDéfi viral : Où est caché le chapeau dans la scène ? Seulement 4% ont réussi à le résoudre
Article suivantDaniil Medvedev sur la confrontation avec un détracteur : J’ai demandé quel était le problème