Accueil Dernières minutes Sport Inter : Inzaghi risque gros. L’entraîneur, accusé pour certains de ses choix,...

Inter : Inzaghi risque gros. L’entraîneur, accusé pour certains de ses choix, est maintenant dans la balance

0

Simone Inzaghi risque désormais gros : l’entraîneur de Plaisance, déjà à sa troisième défaite de la saison en sept matches, s’est retrouvé une nouvelle fois sous le coup d’accusations, pour certains choix effectués lors du match perdu à Udine par les neroazzurri …

Il semble avoir calmé les critiques envers l’entraîneur des « Nerazzurri ».InterSimone Inzaghiaprès les deux matchs consécutifs gagnés par les Nerazzurri contre les Turin à l’adresse Série A et le Viktoria Plzen à l’adresse Ligue des champions. Pourtant, il a fallu peu de choses, une lourde défaite contre lesUdinese par Andrea Sottilde tout remettre en question pour leanciennement Lazio.

Simone Inzaghi (Photo Ansa)

En effet, « Simoncino » a été pris pour cible par de nombreux fans sur les médias sociaux pour les choix qu’il a faits pendant le match de l’équipe de France. Dacia Arena. Entre l’ironie et quelques attaques plus affirmées, le poste d’Inzaghi est à nouveau remis en question, d’autant plus qu’au début du championnat, les objectifs de l’Inter étaient très clairs : tenter de reprendre le… scudetto que le Milanla saison dernière, ce n’est que le dernier jour qu’il a arraché de la poitrine de ses cousins.

Lire aussi:   John Daly, le record avec son fils au PNC

Udinese-Inter, Inzaghi mis en cause pour des changements à la demi-heure de jeu

Ce que les fans des Nerazzurri n’ont pas aimé le plus, c’est le choix d’Inzaghi de changement Alessandro Bâtons et Henrikh Mkhitaryan, tous deux avertis, dès la demi-heure de jeu avec Federico Dimarco et Roberto Gagliardini. En réalité, il s’agit d’une règle que l’entraîneur de Piacenza a héritée de son passage à la Lazio : toute personne qui prend un jaune, qu’elle soit sur le terrain ou non, est remplacée, à la fois pour éviter de laisser l’équipe à dix s’il prend un autre carton, et parce que c’est une façon de punir davantage le joueur en question.

Entre ironie et quelques attaques, voici Twitter déchaîné contre l’entraîneur de l’Inter, qui ne vit pas l’un des meilleurs moments depuis qu’il est passé du terrain au jeu.

Article précédentPouvez-vous trouver le serpent caché dans cette image en 10 secondes ? Explication et solution de l’illusion d’optique
Article suivantFlybig Airline reliera Imphal à Guwahati via la ville de Tezu dans l’État d’Arunachal.