Accueil Dernières minutes Sport Iga Swiatek bat Victoria Azarenka et se rapproche de son titre.

Iga Swiatek bat Victoria Azarenka et se rapproche de son titre.

0

La cinquième tête de série, Iga Swiatek, a fait un pas de plus vers la défense de son premier titre en carrière à l’Adelaide International, en battant Victoria Azarenka 6-3, 2-6, 6-1 en 1 heure 57 minutes pour atteindre les demi-finales.

La seule rencontre précédente de Swiatek avec Azarenka a eu lieu au troisième tour de l’US Open 2020, alors qu’elle avait 19 ans et était classée 53e, et malgré une performance impressionnante, Azarenka a pu s’imposer 6-4, 6-2 en route vers sa cinquième finale en Grand Chelem.

Depuis lors, la Polonaise s’est fermement établie au sommet du jeu, et la majeure partie de leur match de reprise à Adélaïde a été un combat palpitant et de grande qualité dans lequel chacune a cherché à imposer son coup le plus fort à l’autre.

Des ajustements tactiques et son instinct de compétition ont permis à Azarenka (27e) de devenir la première joueuse à gagner un set contre Swiatek à Adélaïde. Cependant, la jeune femme de 20 ans s’est finalement détachée dans le troisième set alors que les mouvements d’Azarenka, souffrante, étaient visiblement gênés et elle maintient sa série de sept victoires consécutives dans la capitale de l’Australie du Sud.

Azarenka s’est ensuite retirée de sa demi-finale de double en raison d’une blessure à la jambe droite, ce qui a permis aux têtes de série n°3, Darija Jurak Schreiber et Andreja Klepac, d’accéder à la finale.

Azarenka a enregistré 22 coups gagnants contre 26 fautes directes au total, mais 10 des premiers et seulement quatre des secondes sont survenus au cours d’un deuxième set propre et concentré dans lequel elle a profité de l’élan de Swiatek.

Lire aussi:   Max Homa défend le trophée "Tiger Woods".

En avançant vers le filet dès qu’elle en avait l’occasion, la Biélorusse était en pleine forme et son fameux retour était à son meilleur lorsqu’elle a brisé Swiatek pour le set avec un quatuor de retours percutants.

Swiatek a marqué 27 gagnants contre 28 fautes directes, et son jeu équilibré a été particulièrement remarquable. Le coup droit puissant de la n°9 mondiale est le coup avec lequel elle domine habituellement, et elle était dans une forme électrisante au début du match.

Cependant, Swiatek a terminé le match avec 17 coups gagnants en revers contre 10 en coup droit, avec une série de passes très inclinées de l’aile avant qui ont suscité des commentaires étonnés.

Le pourcentage de premiers services s’est avéré crucial dans les deux premiers sets : Swiatek a chuté de 67% à 50%, tandis que Azarenka a augmenté de 53% à 68%. Dans le match décisif, Swiatek a remonté son score à 68%, tandis qu’Azarenka, qui boitait visiblement lorsqu’elle était menée 4-0, est retombée à 53%.

« Gagner contre une joueuse aussi expérimentée est encore assez nouveau pour moi », a-t-elle déclaré après le match. « C’était mon troisième match où j’ai pu montrer ce que j’ai pratiqué pendant la pré-saison.

C’est vraiment satisfaisant parce que j’avais ce problème l’année dernière où je m’entraînais vraiment bien et j’avais l’impression que je pouvais faire plus en match. Cette fois, c’est différent. En fait, ça va dans mon sens, et j’en suis très heureux.

Lire aussi:   Le Washington Post contre Saudi International

« Fondamentalement, ma tactique principale était la même que lors du match précédent : je veux être le premier à attaquer et jouer ce ballon plus rapide qui me donnera la chance d’aller de l’avant. En gros, je me suis bien débrouillé.

« Mais j’ai eu l’impression que dans le deuxième set, j’ai un peu reculé, donc c’était mon erreur. Elle a utilisé ça. Je savais qu’elle allait faire ça. En fait, j’ai ressenti la même chose lorsque j’ai joué contre Simona l’année dernière à l’Open d’Australie.

Elle a saisi toutes les occasions de revenir dans le match » « Je savais que dans le troisième set, je devais commencer de la même manière que dans le premier. Je pense que c’était assez facile, juste une question de savoir qui va attaquer en premier et qui aura plus de temps pour avancer. »

Un choc pop-corn entre les championnes de Roland Garros 2019 et 2020 se profile dans le dernier carré, lorsque Swiatek affrontera la tête de série n° 1 Ashleigh Barty. Comme pour Azarenka, il s’agit d’une nouvelle revanche pour Swiatek contre une championne majeure qui a triomphé lors de leur seule rencontre précédente. L’Australien a battu Swiatek 7-5, 6-4 au troisième tour à Rome l’année dernière.

Article précédentLa Chine nie avoir entraîné les pays africains dans des « pièges à dettes » avec des prêts et des projets
Article suivantCollin Morikawa : « J’ai vu des augmentations »