Accueil Sport Golf Hunter Mahan : « Les joueurs gagnent à la guerre du golf »

Hunter Mahan : « Les joueurs gagnent à la guerre du golf »

0

Hunter Mahan a une question pour le PGA Tour Vingt ans sur le PGA Tour où il a empoché plus de 30 millions de dollars grâce à six victoires « lourdes » (2 WGC et un FedEx playoff, entre autres). Mais aujourd’hui, le paysage du golf professionnel a changé, avec l’arrivée de sommes d’argent sans précédent.

Et Mahan parle de lui.

Hunter Mahan, déclarations

« Les joueurs gagnent à cette situation » « Comment est-il possible de rester assis ici et de leur dire qu’ils n’ont pas le droit de faire ça ? ». En réalité, le vrai problème vient du fait qu’en moyenne, le débat s’arrête à la surface : « Est-ce que LIV Golf profite au golf ou est-ce qu’il le pille ? ». Mais personne ne se plonge dans l’évaluation d’effets plus importants : La relation entre les joueurs.

La relation entre les fans qui, à présent, commencent à être divisés. La relation entre le PGA Tour et le Saudi Sovereign Fund, les deux « adversaires » Mahan croit fermement en la valeur du golf basée sur la « free agency » (un terme cher à Greg Norman).

« Je suis heureux pour les jeunes qui jouent sur le LIV Tour » « Ils ont fait leur choix, et pouvoir choisir est toujours une bonne chose. » Mais la participation aux compétitions du LIV Golf a, jusqu’à présent, entraîné diverses sortes de sanctions (y compris lourdes) à l’encontre des « rebelles »…

Et voilà la question de Hunter Mahan. « Est-ce que tout cela est légal ? » « Vous ne pouvez pas interdire à quelqu’un de faire quelque chose pour lequel il a gagné le droit de choisir. » Et Mahan n’est pas le seul à le penser.

Le site cbsaustin.com a donné des nouvelles d’un procès, une sorte de class action, intenté contre le PGA Tour pour comportement anti-concurrentiel par un groupe de fans. Les fans commencent également à s’inquiéter. Comment ceux qui décident du sort du golf professionnel ne peuvent-ils pas l’être ? Hunter Myles Mahan (17 mai 1982, Orange, Californie, États-Unis) est un golfeur américain qui a remporté six victoires sur le PGA Tour, dont le WGC-Bridgestone Invitational 2010, le WGC Match Play 2012 et le Barclays 2014.

Lire aussi:   Yubin Jang a remporté le championnat universitaire

Dans les majors, il a terminé quatrième à l’US Open 2013, sixième à l’Open britannique 2007, huitième au Masters d’Augusta 2010 et 16e au PGA Championship 2009. Mahan a été quatrième sur la liste mondiale des golfeurs. pendant une semaine, et a passé 19 semaines dans le top 10 et 110 dans le top 20.

D’autre part, Mahan a joué trois éditions de la Ryder Cup avec l’équipe américaine, obtenant quatre victoires, quatre défaites et quatre nuls. Mahan a passé son enfance à Orange, et à l’âge de 13 ans il a déménagé à McKinney, Texas. Au lycée, il a remporté le championnat amateur junior des États-Unis en 1999.

À l’université, il a participé à des compétitions à l’Université de Californie du Sud et à l’Université d’État de l’Oklahoma, et a été deux fois All-American. En 2002, il a terminé deuxième au championnat amateur des États-Unis. Mahan a remporté le prix Haskins 2003 pour le meilleur golfeur universitaire, ainsi qu’une 28e place au Masters d’Augusta.

Il est immédiatement passé professionnel. Cette année-là, il a participé à quelques tournois du PGA Tour, où il a terminé 20e à l’Open de Milwaukee et 17e à l’Open du Texas. Il a ensuite terminé 16e du tournoi de qualification du PGA Tour, obtenant ainsi une carte pour participer à la saison 2004.

Dans sa première saison complète, Mahan a fait 16 coupes en 30 tournois joués. Il a terminé deuxième à Reno-Tahoe, quatrième à l’Open canadien et cinquième à l’Open du Texas, pour terminer à la 100e place du classement des gains. En 2005, le golfeur a terminé septième au Quad Cities et neuvième au Phoenix, en plus d’afficher cinq top 25 et 18 coupes manquées en 34 tournois.

Lire aussi:   James Blake : le coup droit de Roger Federer est le meilleur de l'histoire.

Il a dû jouer le tournoi de qualification pour conserver sa carte, ce qu’il a fait en terminant neuvième. Mahan a fait 21 coupes et a affiché six top 25 en 2006, avec une deuxième place à Hartford et une neuvième place à Farmington comme ses meilleurs résultats.

Il a terminé 83e dans le tableau des gains avec 1,1 million de dollars, assurant ainsi sa permanence sur le circuit. Le golfeur a remporté sa première victoire en tant que professionnel à Hartford en 2007, qui a été suivie d’une huitième place à l’AT&T National, d’une sixième à l’Open britannique et d’une cinquième à l’Open canadien.

Cela lui a permis d’entrer dans le top 100 de la liste mondiale des golfeurs, et il a terminé l’année en 34ème position. Il a également terminé cinquième au Texas et au Tour Championships, affichant 12 top 25 et 18 cuts réalisés. Ainsi, Mahan a terminé 15e dans les éliminatoires et 16e dans le tableau d’argent du PGA Tour.

Ses performances lui ont valu d’être invité à jouer la Presidents Cup pour l’équipe des États-Unis. En 2008, Mahan a obtenu une deuxième place à Hartford, cinq places dans le top 10, 13 places dans le top 25 et 18 coupes effectuées. Ainsi, il était 18e dans les coupes et 30e dans le tableau d’argent de la PGA.

Cette année-là, il a fait ses débuts dans la Ryder Cup au sein de l’équipe des États-Unis. Mahan a obtenu six classements parmi les 10 premiers et 16 classements parmi les 25 premiers en 2009, dont une deuxième place à l’AT&T National, une sixième place à l’US Open et une dixième place au Masters d’Augusta. Il était 16e dans le tableau des gains, mais n’a pas brillé dans les séries éliminatoires et a terminé 27e dans la FedEx Cup.

Article précédentNick Kyrgios et Thanasi Kokkinakis en demi-finales à Atlanta
Article suivantMaria Bouzkova avance fermement vers les quarts de finale à Prague