Accueil Dernières minutes Sport Howard Bryant : je doute que Serena Williams puisse conclure sur une...

Howard Bryant : je doute que Serena Williams puisse conclure sur une note élevée

0

Dans un article publié dans « Vogue », Serena Williams a annoncé que la fin de sa carrière était imminente. Bien qu’elle n’ait pas donné de date précise, l’ancienne numéro 1 de la WTA a laissé entendre que l’US Open 2022 serait son dernier tournoi en tant que professionnelle.

La légende américaine, qui aura 41 ans le mois prochain, est entrée sur le circuit en 1995 et a connu une carrière fabuleuse. Le premier de ses 23 Majeurs a eu lieu en 1999 à l’US Open (alors qu’il n’avait que 17 ans), tandis que son dernier sceau de qualité a été apposé à l’Open d’Australie 2017.

À moins d’une surprise à New York, Serena ne sera pas en mesure d’égaler le record du nombre de chelems de Margaret Court. Williams, qui a très peu joué ces deux dernières saisons, est inscrite au tournoi de Cincinnati avant ses adieux poignants à Big Apple.

S’exprimant dans les micros de « ESPN Daily », le célèbre journaliste sportif Howard Bryant a commenté la décision de Serena de raccrocher sa raquette.

Lire aussi:   Thriston Lawrence : "C'est une expérience étrange"

La retraite de Serena est très proche

« Je dis toujours qu’il y a trois façons de prendre sa retraite », a commencé Bryant.

« La première, c’est si le jeu vous élimine, en vous faisant réaliser que vous n’avez plus le niveau pour concourir au plus haut niveau. La seconde est que c’est votre corps qui vous demande d’arrêter. Il y a ensuite le troisième scénario : prendre sa retraite alors que l’on est au sommet.

Serena Williams aimerait terminer sur une bonne note, mais je ne sais pas si cela sera possible. Nous savons tous que son grand objectif est de remporter ce 24e Chelem et d’égaler le record de Margaret Court.

Dans le même temps, Serena est loin de sa gloire passée et n’a pas joué une saison complète depuis des années. Je doute qu’un joueur de 40 ans puisse fournir l’effort nécessaire pour gagner un majeur », a ajouté Howard.

Greg Rusedski n’est pas du même avis : « Malheur à une championne comme Serena. Elle aura tout le public de son côté et il ne sera pas facile pour les adversaires de jouer contre elle ».

Lire aussi:   Engagé dans le vert, édition 2021 du projet
Article précédentGonzalez : Ce sera l’obstacle le plus difficile pour Roger Federer
Article suivantJannik Sinner est prêt à revenir, mais il y a de mauvaises nouvelles pour l’Italien.