Accueil Sport Golf Guido Migliozzi a remporté l’Open de France de golf

Guido Migliozzi a remporté l’Open de France de golf

0

À Guyancourt, près de Paris, et grâce à une belle remontée dans le dernier tour qui l’a vu remonter de la neuvième position, Guido Migliozzi a remporté la 104e édition de l’Open de France de golf. Au Vicenza, au Golf National (par 71), sur le parcours qui a accueilli la Ryder Cup en 2018, grâce à une partielle (la meilleure du jour) fermée en 62 (-9) sur un total de 268 (69 71 66 62 , -16) coups, il a fait sien le concours.

Un birdie décisif (neuf ceux réalisés aujourd’hui, dont cinq consécutifs) dans le final qui lui a permis de dépasser le Danois Rasmus Hojgaard, leader lors des trois premiers tours.

Guido Migliozzi, résultats

Troisième Italien à remporter l’Open de France après Ugo Grappasonni en 1949 et Costantino Rocca en 1993, Migliozzi fête le troisième titre de sa carrière sur le DP World Tour.

Guido Migliozzi est né à Vicence le 25 janvier 1997. Il a grandi au golf de Montecchia, a commencé à jouer à l’âge de huit ans sous la direction du maestro Niccolò Bisazza et s’est distingué en 2011 en remportant le championnat national Pulcini.

En 2012, il a acquis les titres de médaillés italiens cadets et garçons et a remporté le championnat international italien des moins de 16 ans. Il fait son entrée dans l’équipe nationale italienne en contribuant au succès de l’équipe italienne lors des European Young Masters et en terminant deuxième en individuel derrière Renato Paratore.

Il dispute le premier de ses quatre championnats d’Europe des garçons, avec les Azzurri, deuxième. D’autres bonnes performances dans le Trophée Umberto Agnelli (3ème) et dans le Mémorial Silva de Palla d’Oro (5ème). En 2013, il fait à nouveau la combinaison du Championnat national cadet et du Championnat de la médaille des garçons, obtient son premier succès international dans le Duke of York et fait encore partie de l’équipe des garçons troisième aux Européens.

Lire aussi:   ISPS, Ewen Ferguson conserve son leadership

Il a terminé deuxième dans le Scottish Boys Under 16 et dans le Leone San Marco et cinquième dans l’Orange Bowl aux États-Unis. En 2014, il a fait partie de l’équipe bleue Boys gold aux championnats continentaux et a remporté trois compétitions individuelles à l’étranger : International de France Boys, IMGA Junior World Match Play et dans l’individuel de la Copa RCS Sotogrande.

Il met son sceau dans le Championnat Absolu de Match Play, son sixième titre italien. Avec l’équipe de son club, il remporte le tournoi de qualification par équipe. Parmi les classements, la deuxième position dans les Championnats internationaux d’Italie et la cinquième dans l’individuel de la Coupe du monde de golf junior Toyota (Italie cinquième en équipe).

L’année 2015 a été une saison de bons placements et d’autres expériences internationales avec la troisième place à l’International des jeunes talents de Sotogrande, la quatrième au Championnat national des médailles, la neuvième en individuel de la Copa Sotogrande et la 12e à l’Orange Bowl.

Il participe à nouveau aux European Boys avec l’Italie huitième et est l’auteur d’une bonne performance à l’Abruzzo Open, le tournoi professionnel de l’Alps Tour, qui se termine en septième position. En 2016, il a obtenu un autre titre international lors de l’Amateur portugais.

Lire aussi:   Greg Norman s'en prend à Brandel Chamblee : c'est une figurine parlante payée.

Il a de nouveau joué dans un Européen, dans l’équipe Amateur a terminé quatrième, a terminé le Championnat amateur français Murat Cup en huitième position et a fait partie de l’équipe bleue aux Championnats du monde (Italie 34e). Parmi les pro 24e dans le Montecchia Open by Lyoness (Challenge Tour).

Il est passé professionnel le 18 octobre. Début 2017, il termine cinquième du National Open Championship, puis au cours de la saison, il dispute huit épreuves du Challenge Tour, passant le cut à une reprise au Swiss Challenge (39e), et un tournoi de l’European Tour (out au Rocco Forte Open).

L’expérience acquise est toutefois positive et il la met à profit à la fin de l’année en participant à trois tournois de l’Alps Tour avec un excellent bénéfice. En effet, il va crescendo avec la 22ème place à l’Open de Lignano, la 11ème à l’Open de Cervino et le premier succès de sa carrière à l’Open de Miglianico, après un playoff à trois dans lequel il bat les Français avec un birdie sur le troisième trou supplémentaire.

Alexandre Daydou et Julien Foret. Il a participé à l’école de qualification en sortant à l’étape 1. Il a terminé deuxième dans l’ordre de mérite du Pro Tour italien, 19e dans celui de l’Italie et 222e dans la money list du Challenge Tour.

Article précédentDéfi viral : Pouvez-vous trouver le cœur caché dans l’illustration ? Seuls 3% ont réussi à le battre
Article suivantReprise du service de vol direct Delhi-Shimla après deux ans d’interruption