Accueil Dernières minutes L'International Gantz parle à Blinken et Austin de « l’agression régionale » et du programme...

Gantz parle à Blinken et Austin de « l’agression régionale » et du programme nucléaire iranien.

0

Paris, 10 déc. (Cinktank.com) –

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a rencontré jeudi le ministre israélien de la défense Benny Gantz pour discuter d’une série de questions régionales et de sécurité, notamment de l' »agression régionale » et du programme nucléaire iranien.

M. Gantz a rencontré au Pentagone le secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, avec qui il a discuté des défis et des opportunités dans la région, notamment du programme nucléaire de l’Iran et de son « agression régionale », selon le Times of Israel.

« Dans ses aspirations à devenir un hégémon, l’Iran cherche à détruire toute trace de liberté, de dignité humaine et de paix au Moyen-Orient et au-delà. Le programme nucléaire est un moyen d’atteindre ses objectifs hégémoniques », a-t-il déclaré.

Pour sa part, M. Austin a partagé « les profondes préoccupations d’Israël concernant les actions déstabilisantes du gouvernement iranien, notamment son soutien au terrorisme et son programme de missiles, ainsi que ses avancées nucléaires alarmantes ».

« Le président (américain) (Joe Biden) a clairement indiqué que si la politique échoue, nous sommes prêts à recourir à d’autres options », a prévenu le chef du Pentagone.

Lire aussi:   Le Premier ministre malaisien dément les informations faisant état d'un remaniement ministériel imminent.

Sur les questions de défense, M. Gantz a déjà souligné fin novembre l’importance de renforcer sa capacité militaire dans le contexte des tensions politiques avec l’Iran voisin, dont il craint qu’il ne devienne nucléaire : « Notre autre obligation est de disposer d’une force militaire robuste. C’est pourquoi j’ai ordonné que nos capacités soient augmentées parallèlement au dialogue avec les alliés ».

Les États-Unis et Israël ont eu des discussions sur la question iranienne à plusieurs reprises, bien que le président américain préfère une solution diplomatique, ce qu’Israël a déclaré être « hésitant » à faire dans les conditions actuelles.

Le ministre israélien s’est également entretenu avec le secrétaire d’État Blinken, avec lequel il a évoqué ses préoccupations concernant Téhéran et le conflit israélo-palestinien.

Le chef de la diplomatie américaine a réaffirmé lors de cette rencontre que « les Israéliens et les Palestiniens méritent de vivre en sécurité et de bénéficier de mesures égales de liberté, de prospérité et de démocratie », selon le porte-parole du département d’État américain Ned Price, tandis que M. Blinken a souligné la « réunion fructueuse » sur ses réseaux sociaux.

Lire aussi:   L'Australie impose des sanctions supplémentaires à la Russie en raison de son "agression injustifiée" contre l'Ukraine

De son côté, Gantz a souligné dans un message sur ses réseaux sociaux qu' »ils remercient les États-Unis pour leur engagement en faveur de la sécurité et de la prospérité d’Israël ». Il a également fait part à M. Blinken des « possibilités de développer la région, de renforcer les relations avec l’Égypte et la Jordanie et d’instaurer la confiance avec nos voisins palestiniens ».

Article précédentLe Moto G51 5G est lancé en Inde avec un écran de 120 Hz : Prix, caractéristiques et plus
Article suivantMaui Jim, fournisseur officiel de lunettes du PDD