Accueil Sport Golf Francesco Molinari, le jour de déménagement à oublier

Francesco Molinari, le jour de déménagement à oublier

0

A San Diego, lors du « moving day » du golf ‘Farmers Insurance Open’ (PGA Tour), Francesco Molinari perd encore du terrain et glisse de la 23ème à la 47ème position avec un score de 211 (66 72 73, -5 ). En Californie, troisième tour, un coup au-dessus du par (73, +1) pour le Turinois qui, après un bon départ (deux birdies sur les trous 3 et 4) a enregistré le premier bogey de la journée au 8ème.

Puis, au 12ème, il a commis une nouvelle erreur. Mais c’est au 16ème qu’il paie le plus lourd tribut avec un double bogey. Et le birdie du 18, le dernier de la journée, ne sert pas à grand-chose. Dixième en 2021, après une sixième place à « The American Express », les bleus, lors du quatrième et dernier tour, se battront pour obtenir la meilleure position possible sans avoir la moindre chance de victoire.

Francesco Molinari, Farmers Insurance Open

Au Torrey Pines Golf Club (South Course, par 72), l’Américain Will Zalatoris (deuxième du Masters en avril 2021) et l’Australien Jason Day (qui a déjà remporté deux fois le Farmers Insurance Open, la première en 2015 et la seconde en 2018), sont en tête du classement avec un total de 202 (-14) coups, soit un avantage sur l’Espagnol Jon Rahm (son tournoi en 2017), numéro 1 mondial qui figurait parmi les trois leaders en milieu de parcours, et sur l’Anglais Aaron Rai, tous deux 3 / i avec 203 (-13).

Lire aussi:   Solheim Cup 2023, un nouveau trou 1 spectaculaire

Un défi très ouvert pour le titre, avec les Américains Justin Thomas, Cameron Tringale et le Sud-Coréen Sungjae Im, tous deux 5 / i avec 204 (-12), prêts à se joindre. Dustin Johnson est au contraire immédiatement sorti du Top 10, 13 / o avec 206 (-10).

Rien pour Patrick Reed. Champion sortant, il est 38/o avec 210 (-6) et précède Chicco Molinari au classement. Au Farmers Insurance Open, qui offre 8 400 000 dollars, Zalatoris (meilleur rookie en 2021), pour sa 40e apparition, court après son premier exploit en carrière sur le circuit.

Tandis que Day rêve de la 13e affirmation (parmi les 12 succès aussi celui dans un Majeur, arrivé au PGA Championship 2015). Mais attention à Rahm, grand favori de la veille, qui a triomphé à l’US Open en juin dernier à Torrey Pines.

Article précédentLe Parlement irakien annoncera les candidats à la présidence lundi.
Article suivantMallorca renforce sa défense avec l’Uruguayen Giovanni Gonzalez