Accueil Sport Golf France, alerte à la sécheresse : les terrains de golf en danger

France, alerte à la sécheresse : les terrains de golf en danger

0

La terrible sécheresse qui touche le pays n’épargne pas les golfs de France. Les nombreuses restrictions, en fonction du niveau d’alerte décidé par les préfectures, mettent en péril la survie de certains parcours. A la Fédération, tout le personnel est sur le pont autour de Christophe Muniesa pour tenter de trouver des solutions et éviter une catastrophe.

Le président Pascal Grizot est en première ligne pour défendre le secteur face aux critiques et à la stigmatisation de certains élus et responsables politiques qui n’hésitent pas à tirer à boulets rouges sur ce qu’ils considèrent comme un privilège….

le plus souvent en totale discordance sur l’utilisation de la ressource et la réalité économique de ces sociétés sportives.

Golf, France

Bien plus que la pluie tant attendue, c’est un déluge d’arrêtés préfectoraux qui s’abat sur la France depuis une semaine : interdiction de remplir sa piscine, de laver sa voiture, fermeture des douches publiques sur les plages….

Lire aussi:   Venus Williams parle des rumeurs de rencontre avec Reilly Opelka : il m'a repoussée.

Chacun connaît les mesures édictées pour faire face à la pénurie d’eau qui touche la plupart des régions. Inévitablement, cette crise touche de plein fouet les golfs avec des restrictions très sévères régies par des conventions entre les pouvoirs publics et la Fédération Française de Golf (FFG).

Elles suivent une échelle graduée de quatre niveaux en fonction de la gravité de la situation estimée par les directions départementales des territoires et en fonction des niveaux d’eau de chaque bassin. Il arrive donc parfois que les niveaux d’alerte diffèrent pour des communes d’un même département.

Dans le Loiret, la situation varie donc d’un bassin à l’autre. Les golfs suivent l’évolution sur le site de la préfecture. A Aisses, nous sommes en zone rouge sur la carte de limitation temporaire des usages de l’eau. Cela signifie que l’état de « Crise » est atteint.

 » Ça fonctionne par bassin versant. A Aisses, je ne peux plus arroser… Seulement les greens », confie Christophe Berthet, le directeur du cours Solognot. Quelques kilomètres plus au nord, à Limère, dans la commune d’Ardon, la situation n’est guère moins dramatique.

Lire aussi:   Dustin Johnson : C'est pourquoi j'ai décidé de me produire au LIV Golf

 » Nous sommes en alerte renforcée, donc pas d’arrosage des fairways mais les greens et les départs sont préservés « . A Donnery, « nous sommes seulement en alerte, donc restrictions la nuit mais les fairways peuvent être entretenus avec des restrictions », explique Maxime Adolphe-Louis, directeur des golfs Gaia-Concept de Limère et Donnery.

Article précédentSchwartzman : Roger Federer a quelque chose de plus que Nadal et Djokovic
Article suivantSon absence ne fait pas de différence : Medvedev et la chute des trois grands à Montréal