Accueil Sport Golf Fou de golf, le mariage en mode Masters

Fou de golf, le mariage en mode Masters

0

Il y a les passionnés de golf, et puis il y a les passionnés de golf. Matt Ziance et sa femme Kate font clairement partie de la seconde catégorie. Pour leur cérémonie de mariage, ils ont choisi de rendre hommage au tournoi qu’ils vénèrent par-dessus tout, le Masters d’Augusta.

Une très belle façon de se dire « oui » !

Le mariage d’Augusta Masters

Presque tout au cours de cette journée magique a été imaginé pour faire un clin d’œil à Augusta. Les tenues bien sûr, notamment celle du marié, ancien analyste marketing à NBC et Golf Channel, mais aussi le gâteau et les cadeaux aux invités.

Les neveux du couple étaient habillés de la tête aux pieds en « caddies », et c’est vêtus de la fameuse salopette blanche du tournoi des masters qu’ils ont apporté les bagues contenues dans des étuis en forme de balle de golf.

La demoiselle d’honneur de Kate portait un seau de tees, de balles et de pétales de roses. Les panneaux directionnels de l’église étaient estampillés du logo des Masters, et sur les tables se trouvaient de petits drapeaux jaunes des Masters. Avant d’entrer dans l’église, un concours de putt a été organisé et 5 000 biscuits, préparés par la mère de la mariée, faisaient référence au golf.

Lire aussi:   Phil Mickelson et Callaway mettent fin à leur collaboration

Pour la petite histoire, le couple a commencé à jouer au golf ensemble depuis leur premier rendez-vous en 2020 et les jeunes mariés estiment avoir joué plus de 60 tours ensemble au cours de l’année dernière. Ni Matt ni Kate ne sont allés à Augusta pour les Masters, mais chaque année, ils participent au tirage au sort.

Cerise sur le gâteau, Matt a également réussi à faire en sorte que le célèbre présentateur des Masters, Jim Nantz, lui envoie un message vidéo pour souhaiter la bienvenue aux invités et utiliser sa célèbre phrase : « Hello friends ! ». Le tournoi a débuté en 1934 sous le nom d’Augusta National Invitation Tournament à l’initiative de Bobby Jones, qui était également le concepteur du parcours avec Alister Mackenzie, et de Clifford Roberts, un investisseur new-yorkais.

En 1939, le tournoi a pris le nom actuel et depuis 1940, il a lieu chaque année pendant la première semaine complète d’avril. Il réunit les meilleurs professionnels du monde entier ainsi que les amateurs qui détiennent le titre de champion des États-Unis et de la Grande-Bretagne.

Les critères de sélection sont très stricts, encore plus que pour les autres majors. Ainsi, le nombre de participants est d’environ 100, contre environ 160 dans les autres tournois majeurs. En effet, outre les anciens vainqueurs du Masters, sont admis les vainqueurs des cinq dernières éditions des autres majors, des trois dernières éditions du Players Championship, des quatre premiers classés de chaque major de l’année précédente (mais les 12 premiers du dernier Masters).

Lire aussi:   "Balotelli était insupportable !" : après avoir quitté la Serie A, le défenseur jette le masque.

sont admis les 50 premiers du classement officiel mondial de golf de l’année précédente et les 50 premiers de l’année en cours (la semaine précédant le tournoi), les qualifiés du Tour Championship de l’année précédente et les champions des tournois amateurs.

Parmi les multiples vainqueurs de ce tournoi figurent Jack Nicklaus, qui l’a remporté 6 fois (la dernière en 1986, à l’âge de 46 ans), et Tiger Woods, qui l’a remporté 5 fois (la première en 1997. Il était âgé de 21 ans et 3 mois, ce qui fait de lui le premier joueur noir et le plus jeune à gagner dans l’histoire du tournoi).

En 2017, Sergio García parvient, après avoir participé à 73 majors sans victoire, à remporter le Masters en battant l’Anglais Justin Rose en playoff.

Article précédentDunhill Links avec un froid, une pluie et un vent d’enfer
Article suivantAlliance Air lance le service de vol Bilaspur-Indore, qui fonctionnera quatre jours par semaine