Accueil Dernières minutes Sport Fernando Verdasco fait savoir ce qu’il pense de la wildcard d’Andy Murray...

Fernando Verdasco fait savoir ce qu’il pense de la wildcard d’Andy Murray à Madrid

0

L’ancien numéro 7 mondial Fernando Verdasco a précisé qu’il n’avait rien contre le fait qu’Andy Murray reçoive une wildcard pour le Masters de Madrid. Après que les organisateurs de Madrid aient annoncé les bénéficiaires des wildcards, Verdasco a partagé un long message exprimant sa frustration quant à la sélection des wildcards de Madrid.

Sur les quatre wildcards attribuées dans le tableau masculin, une seule est allée à un joueur espagnol, puisque Murray, Jack Draper, Lucas Pouille et Carlos Gimeno ont reçu des wildcards. Chez les femmes, cinq wildcards ont été attribuées mais aucune n’est allée à une joueuse espagnole.

« Andy Murray Bien sûr, il ne devrait pas refuser », a déclaré Verdasco. « À mon avis, vous êtes certainement le plus méritant de la liste pour recevoir une wildcard à Madrid. Bonne chance dans le tournoi. P.S.

Moi aussi, j’aurais été plus qu’heureux d’avoir l’opportunité de participer aux qualifications. »

Le message de Verdasco auquel Murray a d’abord répondu.

« Nous trouvons surprenant, ainsi que très frustrant, que le plus grand événement de tennis en Espagne montre si peu (ou pas) de soutien aux joueurs de tennis espagnols avec les invitations accordées, en particulier pour les tableaux principaux (…) Leurs intérêts commerciaux prennent le pas sur le sport espagnol et s’écartent complètement du chemin suivi les années précédentes (…) Si nous considérons n’importe quel autre tournoi de la même catégorie, le soutien apporté aux joueurs locaux est immensément plus grand.

Lire aussi:   Tiger Woods avec Matt Kuchar dans le Pro-Am.

Sans aller plus loin, le tournoi de Rome, qui a lieu la semaine après Madrid, a déjà annoncé ses cinq premières invitations et toutes sont pour des joueurs italiens », peut-on lire dans le message posté par Verdasco.

Après que Verdasco a posté ce message, les gens ont commencé à taguer et à appeler Murray. Murray s’est ensuite défendu en déclarant qu’on lui avait offert une wildcard et qu’il était dans son droit de l’accepter.

« Tout tournoi peut donner ses wild cards à qui il veut. Mais le fait que je sois britannique ne devrait pas me rendre plus « méritant » qu’un autre pour Wimbledon. Holger Rune est-il moins méritant qu’un joueur espagnol local ? » a répondu Murray.

Article précédentSullivan s’engage à aider l’Afrique du Sud après les inondations du KwaZulu-Natal
Article suivantAdrian Otaegui : « J’ai besoin de me reposer maintenant »