Accueil Dernières minutes Facebook et Telegram s’accordent sur des amendes avec la Russie pour ne...

Facebook et Telegram s’accordent sur des amendes avec la Russie pour ne pas avoir supprimé le contenu « illégal ».

0

Facebook a payé 17 millions de roubles (229 643 $) d’amendes dues en Russie pour avoir omis de supprimer des contenus jugés illégaux par Moscou, a rapporté dimanche l’agence de presse Interfax, mais avec la menace d’une amende potentiellement plus importante.

La société mère de Facebook, Meta, ainsi que Google d’Alphabet, sont poursuivis en justice la semaine prochaine pour des violations répétées présumées de la législation russe sur les contenus et pourraient se voir infliger une amende correspondant à un pourcentage de leurs revenus annuels en Russie.

Facebook n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire dimanche. En octobre, la Russie a envoyé des huissiers d’État pour faire appliquer le recouvrement de 17 millions de roubles d’amendes imposées à Facebook. Interfax a déclaré qu’il n’y avait plus de procédure d’exécution contre la société depuis dimanche, citant la base de données du service fédéral des huissiers.

Cette année, Moscou a intensifié sa pression sur les grandes entreprises technologiques dans le cadre d’une campagne que les critiques décrivent comme une tentative des autorités russes d’exercer un contrôle plus strict sur l’internet, ce qui, selon elles, menace d’étouffer la liberté individuelle et d’entreprise.

Lire aussi:   Rubiales et Piqué ont accepté des commissions millionnaires pour organiser la Super Coupe en Arabie Saoudite, selon El Confidencial.

Selon Interfax, l’application de messagerie Telegram a également payé 15 millions de roubles d’amendes. Telegram n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Article précédentDes cadeaux surprises aux gestes, voici comment garder la nouveauté dans la vie conjugale
Article suivantPNC Championship, Cink mène avec son fils