Accueil Sport Golf Ewen Ferguson, premier succès en carrière sur DP

Ewen Ferguson, premier succès en carrière sur DP

0

Le Commercial Bank Qatar Masters de golf revient à Ewen Ferguson qui fête à Doha le premier succès de sa carrière sur le DP World Tour. A Doha, l’Ecossais avec un partiel de 70 (-2), sur un total de 281 (67 71 73 70 , -7) coups, est remonté de la septième position en prenant la scène et le titre.

« C’est incroyable, je n’arrive toujours pas à y croire. Ce résultat est le fruit d’années et d’années de travail acharné.

Ewen Ferguson, The Commercial Bank Qatar Masters

Je dédie le succès à ma famille » C’est la joie de Ferguson qui, immédiatement après avoir obtenu le succès, a réservé le premier appel à son père. »

Pour moi – a souligné l’Écossais – il a fait des sacrifices incroyables, je l’ai rendu fier et j’en suis fier  » Le jeune homme de 25 ans originaire de Glasgow – qui est géré par Niall Horan, membre du boys band britannique ‘One Direction – a dépassé l’Américain Chase Hanna, deuxième avec 282 (-6).

Troisième place avec 283 (-5) pour le Suédois Marcus Kinhult et le Polonais Adrian Meronk. Bagarre à la 5ème place (284, -4) partagée par sept joueurs : les Espagnols Pablo Larrazabal et Adrian Otaegui, les Anglais Matthew Jordan (en tête avec Meronk à la fin de la « journée mobile ») et Marcus Armitage, le Sud-Africain Justin Harding, le Malaisien Gavin Green et le Finlandais Kalle Samooja. Sur le parcours du Doha GC (par 72), le Turinois Edoardo Molinari s’est effondré dans le dernier tour, glissant de la 7e à la 40e place avec 290 (69 70 72 78, + 1).

Lire aussi:   Guerre Russie-Ukraine, Kostyuk : je ne ressens aucune vengeance envers quiconque

Avec un 78 (+6) dans les 18 derniers trous – un double bogey, six bogey et deux birdies – le Piémontais a ruiné ce qu’il a montré dans les trois premiers tours. Le meilleur parmi les Azzurri est Nino Bertasio de Brescia, 21 / o avec 286 (-2) devant le romain Andrea Pavan, 35 / o avec 288 (par).

Il compte parmi les sportifs les plus titrés de tous les temps, ainsi que parmi les plus riches du monde. Quand il s’agit de premières, Tiger Woods est toujours présent : 15 majeurs remportés, 110 tournois professionnels, le golfeur le plus titré de l’histoire de ce sport.

Des statistiques qui expliquent pourquoi il a réussi à rester en tête du classement mondial pendant 683 semaines (dont 281 consécutives) et surtout parce qu’il est devenu en 2014 le premier sportif au monde à avoir franchi la barre du milliard de dollars.

Chiffre astronomique qui justifie aussi le fait que Tiger Woods puisse s’offrir un yacht comme le Privacy, un vrai bateau de conte de fées. Et évidemment, nous parlons de quelque chose qui a coûté très cher. Si vous imaginez un yacht de luxe et un certain confort à bord, alors le Privacy l’a.

Lire aussi:   Eugenie Bouchard se souvient de sa première rencontre avec Serena Williams

Long de 48 mètres, avec une superficie totale de 600 mètres carrés, ce yacht a été acheté par le golfeur en 2004. Équipé de cinq cabines pouvant accueillir un total de dix personnes, il dispose également de quatre quartiers pour neuf membres d’équipage.

Tiger Woods a l’habitude de l’appeler « mon dériveur », même si tout ressemble à un dériveur : avec une vitesse de croisière de 18 nœuds, il a également à son bord une salle de sport où le golfeur continue de s’entraîner. Woods préfère d’ailleurs séjourner sur ce yacht lors des tournois organisés à New York.

Avec ses intérieurs en bois de cerisier, Privacy dispose également d’un ascenseur pour trois personnes, d’un énorme jacuzzi, suffisamment grand pour accueillir huit personnes, et des inévitables salle de cinéma et coin bar. Le petit plus de ce méga yacht est fourni par l’espace que Tiger Woods a voulu consacrer à la plongée sous-marine : ceci explique également la présence d’une chambre de décompression (gonflable) et d’une zone dédiée au remplissage des bouteilles d’oxygène.

Le luxe est également complété par trois jet-skis et deux scooters pour de courtes excursions à terre. Évidemment, tout cela a un prix : Le Privacy a coûté 17 millions d’euros et son entretien annuel s’élève à 1,7 million d’euros.

Article précédentLes États-Unis envoient six avions de guerre électronique en Allemagne
Article suivantL’Espagne veut décrocher son billet pour le championnat d’Europe des moins de 21 ans