Accueil Dernières minutes Elon Musk, PDG de Tesla, est poursuivi pour avoir induit les consommateurs...

Elon Musk, PDG de Tesla, est poursuivi pour avoir induit les consommateurs en erreur au sujet de l’Autopilot, selon la FSD.

0

Un propriétaire de Tesla a intenté un procès au constructeur de voitures électriques, affirmant que la société et son PDG Elon Musk commercialisent de manière « trompeuse et mensongère » les logiciels Autopilot et « Full Self-Driving ». Briggs Matsko, de Californie, a déclaré qu’il avait payé une prime de 5 000 dollars pour sa Tesla Model X 2018 afin de bénéficier de l' » Autopilote amélioré « , qui était vendu comme un précurseur du logiciel FSD qui coûte désormais 15 000 dollars, mais qui est toujours en phase bêta.

« Le demandeur intente ce recours collectif pour tenir Tesla et ses représentants, y compris le PDG Elon Musk, responsables des déclarations trompeuses et mensongères qu’ils ont faites pendant des années concernant la technologie des systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) de la société », peut-on lire dans l’action en justice déposée auprès du tribunal fédéral de San Francisco.

Pendant des années, « Tesla a commercialisé de manière trompeuse et mensongère sa technologie ADAS » en tant que technologie de conduite autonome sous différents noms, dont « Autopilot », « Enhanced Autopilot » et « Full Self-Driving Capability », les deux derniers que Tesla fait payer aux consommateurs des milliers de dollars supplémentaires pour ajouter à leur nouveau véhicule, affirme la plainte.

Lire aussi:   Carrasco et la VAR sauvent l'Atletico

Lire aussi : La police de Delhi émet 17 avis de recherche pour non-port de la ceinture de sécurité arrière.

Le propriétaire de Tesla a déclaré que la société avait trompé et induit en erreur les consommateurs en ce qui concerne les capacités actuelles de sa technologie ADAS et en affirmant qu’elle était perpétuellement sur le point de perfectionner cette technologie et de tenir enfin sa promesse de produire une voiture entièrement autonome.

Tesla a fait l’objet d’un examen approfondi concernant le système controversé d’assistance avancée au conducteur Autopilot, qui aurait causé la mort de nombreuses personnes. Les autorités fédérales et les autorités de réglementation des États américains ont fait monter la pression sur le constructeur de voitures électriques.

Le mois dernier, le Department of Motor Vehicles (DMV) de Californie a accusé la société Tesla, dirigée par Musk, de faire de fausses déclarations sur ses fonctions Autopilot et FSD. « Tesla n’a encore rien produit qui s’approche même de loin d’une voiture entièrement autonome », a déclaré M. Matsko.

Lire aussi:   Un autre coup de tête de De Jong frustre l'Espanyol

Lire tous les Dernières nouvelles automobiles et Dernières nouvelles ici

Article précédentExclusif : le MotoGP arrive en Inde, le Bharat GP avec les Moto2, Moto3 et MotoE aura lieu en 2023
Article suivantLe PDG de Niti Aayog souligne l’importance du financement des VE