Accueil Sport Golf Dustin Johnson : « J’avais besoin d’une remise à zéro de mon esprit ».

Dustin Johnson : « J’avais besoin d’une remise à zéro de mon esprit ».

0

Dustin Johnson est souvent loué pour son stoïcisme, mais il était tellement frustré à la fin de l’année dernière qu’il a dû prendre une pause prolongée du circuit. Johnson a réapparu cette semaine au Farmers Insurance Open et, comme on pouvait s’y attendre de la part d’un joueur aussi talentueux, il n’avait pas l’air d’avoir manqué un battement.

Il a réalisé une carte de 68 sur le South Course de Torrey Pines, soit cinq coups de mieux que la moyenne du terrain et seulement deux coups de moins que la meilleure carte de la journée sur le plus difficile des deux parcours utilisés cette semaine. Jon Rahm, qui a remporté l’Open Farmers Insurance et l’U.S. Open, est le premier à avoir gagné.

Open à Torrey Pines, a joué 66 sur le South Course lors du premier tour de mercredi. Il s’agit seulement du deuxième départ de Johnson depuis qu’il a participé à la victoire record des États-Unis à la Ryder Cup en septembre. Son seul autre événement cette saison était la CJ CUP @ SUMMIT, où il a terminé T45.

Dustin Johnson, déclarations

« J’avais juste besoin d’une réinitialisation de l’esprit, du corps, de tout », a déclaré Johnson lors de sa conférence de presse d’avant-tournoi à Torrey Pines. « J’étais vraiment frustré de la façon dont je jouais l’année dernière ».

Lire aussi:   Rory McIlroy veut être numéro 1 : "C'est un peu comme un parcours de boxeur poids lourd".

Les résultats de Johnson étaient particulièrement difficiles à avaler à la lumière de sa fructueuse année 2020, qui comprenait sa première FedExCup et sa deuxième victoire majeure, au Masters en novembre. Il était apparemment invincible dans la seconde moitié de cette année, mais il n’a pas gagné depuis que la veste verte a été glissée sur ses épaules.

Lorsqu’on a demandé mardi à Johnson comment il avait passé sa saison morte, il a répondu : « Je n’ai probablement pas joué autant que vous le pensez, c’est certain ». Il a passé son temps avec sa famille, à pêcher et à faire « à peu près tout sauf du golf ».

Il n’a commencé à s’entraîner sérieusement que la semaine dernière. Le club qui a été la clé de sa carrière réussie est celui qui lui a causé le plus de frustration l’année dernière. « Une chose qui me frustrait vraiment était mon driver », a-t-il déclaré.

« Nous avons obtenu un nouveau pilote cette année, le nouveau pilote Stealth, et je l’aime vraiment. C’est pour cette raison que je n’ai pas joué ou que j’ai fait une pause, jusqu’à ce que je puisse recevoir le nouveau driver et commencer à m’entraîner avec. C’était l’une des principales raisons pour lesquelles ».

Lire aussi:   Jaimee Fourlis : L'objectif que je m'étais fixé était d'être dans le top 150 à la fin de l'année.

Il était encore 21e au classement des coups gagnés : Off-the-Tee la saison dernière, mais c’était faible par rapport à ses normes élevées. C’était son pire classement dans cette statistique depuis 2013. Il a terminé dans le top 5 de cette statistique chaque année de 2014 à 2019 et était 11e en 2020.

Johnson a mené le peloton en termes de coups gagnés : Tee-to-Green lors du premier tour de mercredi, avec un score de 68. Il était quatrième en distance de conduite et a touché 8 fairways sur 14 sur le South Course, qui présente chaque année certains des fairways les plus difficiles à toucher. Il était deuxième dans le peloton pour les coups gagnés : Approach-the-Green, également, après avoir touché 15 greens.

Article précédentLa police japonaise arrête un homme pour avoir tué un médecin d’un coup de feu rare
Article suivantBorrell insiste sur le fait que c’est « le moment de la diplomatie » pour éviter un conflit en Ukraine