Accueil Dernières minutes L'International Derek Chauvin plaide coupable d’avoir violé les droits civils de George Floyd

Derek Chauvin plaide coupable d’avoir violé les droits civils de George Floyd

0

Paris, 15 déc. (Cinktank.com) –

Derek Chauvin, le policier condamné en avril dernier pour la mort de l’Afro-Américain George Floyd, a plaidé coupable mercredi de violation des droits civils de la victime, évitant ainsi un nouveau procès qui pourrait prolonger la peine de plus de 22 ans de prison qui lui a été infligée.

Chauvin a comparu devant un tribunal fédéral pour reconnaître qu’il a fait un usage excessif de la force lorsqu’il a appuyé son genou sur le cou de Floyd pendant plus de neuf minutes en mai 2020, revenant sur son plaidoyer de non-culpabilité enregistré en septembre dernier pour ces accusations.

En assumant la responsabilité de ces accusations, Chauvin rend plus viable la conclusion d’un accord avec les procureurs pour tenter non seulement de réduire les 22 ans et demi de prison auxquels il a été condamné, mais aussi d’éviter, au pire, la prison à vie.

Les procureurs ont demandé mercredi que Chauvin soit condamné à une peine de 20 à 25 ans de prison fédérale, avec cinq ans de probation supervisée et aucune possibilité de reprendre le travail en tant que policier, une peine qui s’ajouterait aux plus de 22 ans de prison déjà imposés par un tribunal de l’État du Minnesota.

Dans le même temps, Chauvin a également plaidé coupable d’avoir restreint les droits civils d’un mineur de quatorze ans, également afro-américain, lors d’un autre épisode en septembre 2017, rapportent les médias américains.

Lire aussi:   Poutine et Macron abordent la situation en Ukraine lors d'un appel téléphonique

En plus de Chauvin, trois autres policiers – Thomas Lane, J. Alexander Kueng et Tou Thao – ont été inculpés. Tous trois ont plaidé non coupable et seront jugés l’année prochaine pour complicité de meurtre et homicide involontaire.

Floyd a été arrêté en mai 2020 devant un établissement pour avoir utilisé un faux billet pour payer un paquet de cigarettes. Pendant l’opération, il a été menotté et placé sur le sol, sur la poitrine.

Chauvin a enfoncé son genou dans le cou de la victime pendant neuf minutes, malgré les avertissements indiquant qu’elle ne pouvait pas respirer. Sa mort, enregistrée dans une vidéo qui a fait le tour du monde, a suscité une vague d’indignation mondiale, avec des mobilisations et des marches menant parfois à des émeutes, et a remis sur la table le racisme des institutions américaines.

Article précédentTrois personnes condamnées pour terrorisme exécutées en Irak
Article suivantApple ferme trois magasins aux États-Unis et au Canada après l’augmentation des cas de COVID-19