Accueil Dernières minutes Sport Denis Shapovalov ne fait pas d’erreur pour ses débuts à Tokyo

Denis Shapovalov ne fait pas d’erreur pour ses débuts à Tokyo

0

Denis Shapovalov n’a pas laissé traîner la déception de sa défaite en finale de Séoul, dimanche. Après une transition rapide vers le Rakuten Japan Open Tennis Championships à Tokyo, le Canadien a profité d’une performance de service quasi parfaite pour s’imposer face à Steve Johnson mercredi.

Dans sa victoire 6-3, 7-6(3), la septième tête de série n’a perdu qu’un seul point sur son premier service et a réalisé 11 aces tout en gagnant 37 des 38 points sur son premier service. Il a en outre réussi 76 % de ses premiers services et n’a pas eu à faire face à une balle de break lors de ce premier tour.

« [Este fue] C’est certainement l’un de mes meilleurs matchs de service », a déclaré Shapovalov. « Je sentais que j’avais besoin de faire ça contre Steve. Évidemment, si je lui donne beaucoup d’opportunités sur les deuxièmes services, il va en profiter et mettre beaucoup de pression.

Je suis très heureux de ma performance au service aujourd’hui et j’espère pouvoir la maintenir toute la semaine. « Les courts jouent assez vite, donc si vous mettez beaucoup de premiers services, je pense que le pourcentage pour gagner le point est vraiment élevé ici. »

Lire aussi:   L'avis de Paige Spiranac sur les Masters

Shapovalov a évité le sort de Tokyo de son adversaire de la finale de Séoul, le Japonais Yoshihito Nishioka, qui a perdu plus tôt dans la journée alors qu’il luttait avec son niveau d’énergie et les nouvelles conditions après la brève période d’adaptation.

« Je me sens bien », a déclaré le Canadien. « J’ai déjà vécu cette expérience à quelques reprises, en jouant la semaine après avoir atteint la finale et en ayant un retournement de situation rapide. « Globalement, je pense que la chose la plus importante pour moi est de me sentir mentalement frais.

Le corps s’est toujours senti bien, je touche du bois. Je me sens bien mentalement, très motivé. Quand vous perdez en finale, cela vous motive presque un peu » un peu plus que la victoire, pour jouer la semaine prochaine. « Je me suis battu comme un fou aujourd’hui.

J’ai dû le faire contre Steve et je vais continuer à le faire pour le reste de la semaine » Demi-finaliste en 2018 à Tokyo, Shapovalov affrontera le qualifié japonais Rio Noguchi pour une place en quarts.

Lire aussi:   Sony Open, Kevin Na de retour pour défendre son titre
Article précédentRafael Nadal se souvient : J’ai été battu 6-0 et je me suis senti moins nerveux après.
Article suivantStefanos Tsitsipas atteint son 12e quart de finale de l’année à Astana