Accueil Dernières minutes Sport De nombreux Russes sur les traces d’Elena Rybakina

De nombreux Russes sur les traces d’Elena Rybakina

0

Elena Rybakina a déjoué tous les pronostics pour remporter son premier Grand Chelem à Wimbledon en battant Ons Jabeur 3-6, 6-2, 6-2 en finale. Mme Rybakina, 23 ans, originaire de Moscou, a pu éviter l’embargo imposé par les organisateurs du tournoi grâce au choix qu’elle a fait il y a quatre ans, lorsqu’elle a décidé de quitter la Russie et de prendre un passeport du Kazakhstan.

Malgré les déclarations de Rybakina lors des récentes conférences de presse à Londres, son succès sur la pelouse du All England Club fait l’objet d’un vif débat et a déclenché une véritable polémique entre la Russie et le Kazakhstan.

En laissant de côté les aspects politiques de l’histoire, le succès de Rybakina semble avoir fait changer d’avis un grand nombre d’athlètes russes. Le vice-président de la Fédération de tennis du Kazakhstan, Yuriy Polskiy, a annoncé que plus de trente joueurs russes âgés de moins de 18 ans ont soumis une demande officielle de changement de nationalité.

Lire aussi:   Sony Open, Kevin Na de retour pour défendre son titre

De nombreux athlètes russes sur les traces d’Elena Rybakina

Polskiy a détaillé : « Jusqu’à présent, nous avons enregistré plus de trente demandes. La plupart d’entre eux sont des enfants âgés de 12 ans et plus.

Il y a aussi des professionnels, des joueurs de tennis adultes qui souhaitent changer de nationalité. Mais tous ne le peuvent pas, car si vous avez représenté la meilleure équipe d’un pays dans la Coupe Davis ou la Coupe Billie Jean King, vous ne pouvez pas jouer pour un autre pays.

Dans l’équipe russe actuelle, je veux dire chez les hommes comme chez les femmes, de nombreux sportifs ont pensé à devenir Kazakhs. Mais certaines demandes n’ont pas été acceptées pour diverses raisons. Il s’agit d’un processus continu. Cela s’est produit il y a un mois et cela se produira dans cinq ou dix ans.

Pour l’instant, nous avons reçu beaucoup de demandes de joueurs de Russie, du Belarus et d’Ukraine. Nous sommes assez intelligents pour ne choisir que les joueurs qui nous intéressent, car nos joueurs restent la priorité ».

Lire aussi:   Justin Harding proche du troisième titre de sa carrière

L’exploit de Rybakina a sans doute incité de nombreux joueurs de son pays à s’engager dans cette voie.

Article précédentBrooks Koepka, birdie sur le troisième trou du play-off
Article suivantBeatriz Haddad Maia et Anna Danilina visent les finales WTA à Guadalajara