Accueil Dernières minutes Sport Daniil Medvedev a donné sa position : « Si Novak Djokovic avait l’exemption,...

Daniil Medvedev a donné sa position : « Si Novak Djokovic avait l’exemption, il devrait jouer ».

0

Si Novak Djokovic ne parvient pas à défendre son titre à l’Open d’Australie, les regards du grand favori se tourneront immédiatement vers Daniil Medvedev. Bien qu’il puisse en bénéficier alors qu’il est à la recherche de son deuxième titre en Grand Chelem, le Russe espère que le Serbe pourra surmonter la situation difficile à laquelle il est confronté depuis son arrivée en Australie.

« Mon opinion sur cette affaire est très simple. Il y a des règles et des exemptions à ces règles. Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé dans les journaux, je sais ce que tout le monde sait, qu’il y a deux jours il a publié qu’il avait une exemption.

C’est probablement pour ça qu’il est allé à l’aéroport et je suppose que certains papiers seraient faux. Je ne sais pas si c’est le Premier ministre australien qui s’est jeté sur l’affaire, si c’est le ministre de l’État de Victoria ou Craig Tiley, je ne le sais pas car je ne suis pas au courant de la situation.

Lire aussi:   Jon Rahm : "Je suis sans voix, c'est très triste".

Pour moi, il est compliqué d’en rajouter. Si Djokovic a bénéficié d’une dérogation équitable aux règles, il devrait être ici ; s’il n’en a pas bénéficié, il ne devrait pas être ici. Cela semble facile, mais encore une fois, nous avons vu que cela peut être très compliqué dans la vie réelle, et je ne connais pas tous les tenants et aboutissants de l’histoire, donc je me concentre simplement sur moi-même et ma situation », a déclaré l’actuel numéro deux mondial.

Sur la fenêtre qui s’ouvrirait au cas où « Nole » ne jouerait pas le tournoi, il a expliqué : « Je pense que s’il ne joue pas, nous retirons du tournoi un gars qui a 20 Grand Chelem. Rafa en a aussi, oui, mais nous autres, je ne pense pas que nous en ayons autant.

Mais encore une fois, je pense que, pour autant que je sache, la situation n’est pas encore terminée. Djokovic pourrait encore venir et participer à l’Open d’Australie, cela dépend de l’évolution des choses. Mais oui, quand quelqu’un gagne neuf fois un événement, s’il ne va pas à cet événement, le tableau s’ouvre un peu.

Lire aussi:   Tiger Woods, 46 entrées pour fêter son anniversaire

Ce n’est pas un secret » Enfin, Medvedev a mentionné comment il a découvert la situation de sa victime lors de la finale de l’US Open : « Je suis quelqu’un de la nouvelle génération, je l’ai vu sur mon portable le matin quand toutes les nouvelles passaient.

Il y avait beaucoup d’incertitude et, en fait, je ne savais pas s’il avait finalement été expulsé du pays ou s’il était toujours là. C’est pourquoi je dis qu’il m’est difficile de donner un avis sur tout cela.

Sur le papier, je le répète, c’est facile : s’il a une dérogation, il devrait jouer ici. S’il y a eu un problème avec les papiers et qu’ils ne l’ont pas laissé faire, eh bien, ça peut arriver parfois. J’ai eu beaucoup de problèmes avec les visas dans ma carrière.

Pensez-vous que Daniil Medvedev sera le grand bénéficiaire au cas où Novak Djokovic ne jouerait pas le premier Grand Chelem en 2022 ?

Article précédentLes premiers mots de Novak Djokovic : Dieu voit tout
Article suivantTrippier quitte l’Atletico Madrid pour Newcastle United