Accueil Dernières minutes Sport Cristian Garin : Je suis heureux d’avoir pu gagner une autre bataille

Cristian Garin : Je suis heureux d’avoir pu gagner une autre bataille

0

Si l’Open d’Australie demande de la résistance, Cristian Garin lève la main. Le Chilien s’est qualifié pour le troisième tour à Melbourne Park mercredi après avoir vécu un drame contre Pedro Martinez, qu’il a battu 6-7(1), 7-6(7), 2-6, 6-2, 6-2, 6-2 dans les tribunes de la 1573 Arena.

Dans un bras de fer qui s’est terminé aux douze coups de minuit, le Sud-Américain a montré pourquoi il a sa place parmi les meilleurs du monde. « Je vis pour jouer ces matchs et je suis heureux d’avoir pu remporter une autre bataille », a déclaré Garin sur le court, avec un bilan de 6-1 en Grand Chelem avant le cinquième set.

« Je m’entraîne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour le tennis et je vais avoir besoin de repos, mais c’est un beau problème » L’histoire de Garin sur le sol australien s’écrit à un rythme lent cette saison. Le Chilien a traversé ses deux premiers matches dans le cinquième set, soulignant une capacité à souffrir impeccablement sous le soleil.

Lire aussi:   Ryder Cup 2023, les projets d'inclusion se poursuivent

Le premier tour contre Facundo Bagnis (4h39m) et la pulsation contre Martinez (4h35m) laissent des jambes chargées à l’infini. Au total, plus de neuf heures d’efforts. Aucun survivant des deux premiers tours n’a jamais traversé un tel désert.

Grâce à sa victoire, Cristian est devenu le premier Chilien à atteindre le troisième tour de l’Open d’Australie depuis Fernando Gonzalez en 2010. Prêt à régner comme la nouvelle icône du tennis national, Garin veut prendre le relais, encouragé par une immense affection du public.

« J’ai eu beaucoup de Chiliens qui m’ont encouragé contre vents et marées », a reconnu le numéro 19 mondial, reconnaissant du soutien dont il bénéficie lorsqu’il est en compétition sur le circuit. « Cela me donne toujours beaucoup d’énergie pour continuer à avancer ».

Maintenant, avec les deux premières étapes déjà franchies, le défi prend des dimensions plus importantes pour le Chilien. Garin tentera de se qualifier pour les huitièmes de finale de l’Open d’Australie contre le vainqueur du match opposant le Français Gaël Monfils au Kazakhstanais Alexander Bublik.

Lire aussi:   Message de Yevgeny Kafelnikov sur Carlos Alcaraz et Rafael Nadal
Article précédentL’ONU regrette le naufrage au large de Tarfaya et demande des routes « sûres et légales »
Article suivantAlerte Omicron : les masques N95 sont-ils nécessaires ou les masques en tissu sont-ils encore sûrs ?