Accueil Dernières minutes Sport Cristian Garin fait un grand retour pour rester à Houston

Cristian Garin fait un grand retour pour rester à Houston

0

On aurait dit que c’était fini. Cristian Garin a subi le deuxième break du troisième set grâce à une double faute, et Jack Sock a pris une avance de 4-1. L’Américain, avec un double break en sa faveur, était à deux jeux de remporter le match entre les anciens champions du Fayez Sarofim & Co.

Championnat américain masculin sur terre battue. Malgré tout, le Chilien, tête de série n°5 du tournoi, a fini par s’imposer 4-6, 6-3, 7-5 pour signer l’une des remontées de la saison. « Je suis très heureux d’être ici à Houston après trois ans et de gagner un premier tour aussi difficile », a déclaré Gago.

« De plus, je sortais de plusieurs semaines sans victoire et avec peu de confiance. Mais je me suis battu pendant tout le match, j’ai donné le meilleur de moi-même, j’ai donné mon 100%, et c’est pourquoi je suis si heureux d’être au deuxième tour ». Comment a-t-il réussi à revenir ? Le Chilien avait besoin d’une victoire comme jamais auparavant dans sa carrière.

Il n’avait plus gagné depuis la mi-janvier à l’Open d’Australie (contre Martinez). Et ce besoin l’a poussé à continuer à se battre ce mardi à l’ATP 250 de Houston, et petit à petit il en voit les fruits. Il a fait le break à 1-4, puis à 3-4 pour égaliser le set décisif et reprendre confiance.

Lire aussi:   Molinetto Alps Open, le Pro Tour italien est de retour

Très vite, il a eu l’occasion de faire le break, qui était en même temps sa première balle de match. À 6-5, alors que Sock servait, Garin a joué un jeu impeccable en étant agressif et patient, et a fini par marquer sa première victoire contre le champion de cet événement en 2015 pour laisser le bilan ATP Head-to-Head entre les deux à 1-1.

« Dans les deux premiers sets, je pense que nous avons tous deux très bien joué, mais dans le troisième, je n’ai pas réussi à trouver son revers », a réfléchi le droitier de 25 ans. « J’ai essayé de jouer plus haut quand je perdais et de frapper plus de premiers services, et c’était la clé.

Je suis également heureux d’être en très bonne forme physique. J’ai beaucoup couru, je me sentais très bien, et c’est un très bon signe après une blessure (épaule droite). Je suis très bien préparé pour le prochain match.

Il lui a fallu deux heures et 23 minutes pour mettre fin à sa série de cinq défaites. Et aussi de remporter sa première victoire sur terre battue depuis juillet dernier à Gstaad (contre Polmans). Le n°29 de l’ATP, champion de la dernière édition de cet événement (qui n’a pas eu lieu en 2020 ou 2021 en raison du COVID-19), affrontera désormais l’Australien Jordan Thompson, qui a battu le Canadien Steven Diez 6-3, 6-2.

Lire aussi:   Dix choses à ne pas manquer à l'US Open

Les autres joueurs hispaniques qui ont avancé mardi sont l’Uruguayen Pablo Cuevas et le Chilien Alejandro Tabilo. Plus expérimenté, Tabilo a battu l’Australien Max Purcell 7-6(7), 6-3, 6-3, issu du tour de qualification.

L’actuel n° 105 du classement ATP a également mis fin à une série de défaites, n’ayant pas gagné de match dans le tableau principal du circuit ATP depuis Roland Garros 2021 (contre Pouille). Il n’a pas non plus été facile de gagner mardi pour le droitier de 36 ans.

Dans le premier set, il est passé d’un break d’avance (3-1) à un tie-break où il a dû faire face à une balle de set à 6/7. Son retour à 8/7 a fini par lui donner une avance de 1-0 dans les sets, ce qui lui a permis de s’imposer après une heure et 44 minutes de jeu.

Son prochain adversaire sera le vainqueur du match entre Frances Tiafoe et Marcos Giron. De même, Alejandro Tabilo n’a eu besoin que de 66 minutes pour s’imposer 6-1, 6-4 face au local Christian Harrison et se qualifier pour la première fois pour le deuxième tour de cette épreuve.

Son prochain adversaire sera l’Américain Taylor Fritz, deuxième tête de série et avec lequel il n’a aucune expérience préalable.

Article précédentLe terminal étendu de l’aéroport d’Hyderabad sera doté d’un équipement de service au sol unique en son genre
Article suivantTebas : « Mbappé pourra tirer le meilleur parti de sa position au Real Madrid ».