Accueil Dernières minutes Sport C’est ce que Matteo Berrettini a gagné avec sa victoire à Queen’s.

C’est ce que Matteo Berrettini a gagné avec sa victoire à Queen’s.

0

Moment magique pour le joueur de tennis romain Matteo Berrettini. Le nouveau numéro onze mondial revenait tout juste de trois mois de blessure, mais il est revenu à la vie avec deux victoires en tournoi en l’espace de quelques jours.

Berrettini a montré qu’il est très bon sur une surface comme le gazon et, après ses victoires à Stuttgart et au Queen’s, il est candidat pour être l’un des grands favoris pour la victoire finale à Wimbledon, un Chelem qui se jouera dans quelques jours.

Au Queen’s, Matteo était le grand favori et l’Italien a répondu aux attentes. En finale, le tennisman n’a pas tremblé et a remporté une belle victoire sur Filip Krajinovic, battu avec le résultat de 7-5;6-4.

Une grande satisfaction pour l’Italien qui, de plus, s’est assuré un prix plus que considérable. En effet, le prix du tournoi de Londres est de 2 millions, 234 mille et 520 euros : Berrettini, vainqueur du tournoi, a reçu 400 mille euros, tandis que le finaliste Filip Krajinovic a reçu 214,775 euros.

Lire aussi:   Le directeur de la WTA aborde l'affaire Peng Shuai et la suspension des tournois en Chine

Les mots de Berrettini après la victoire

Le numéro un italien était radieux et a commenté sa victoire sur Filip Krajinovic. Matteo sera obligé de descendre encore plus bas dans le classement dans les semaines à venir, mais avec ces victoires, il prouve qu’il mérite d’être dans le top 10 mondial.

L’Italien a commenté son succès : « Trop d’émotions. La dernière chose à laquelle je m’attendais après ma blessure était de revenir et de remporter deux tournois d’affilée, dont un aussi prestigieux que celui-ci.

Je ne veux pas pleurer, je n’arrive toujours pas à y croire. Le mérite revient principalement à mon équipe », poursuit le tennisman : « Je suis arrivé à Stuttgart et je ne me sentais pas bien. Je ne frappais pas comme je le voulais et j’ai dit à mon équipe que ça allait être difficile.

Je suis italienne et je me plains toujours. Mais maintenant je ne peux pas me plaindre », a plaisanté Berrettini. L’Italien est l’un des rares joueurs capables de remporter le tournoi du Queen’s deux années de suite. « Chaque fois que je me promène dans les allées, je me perds toujours, je vois les noms des champions et penser que mon nom sera écrit deux fois, cela me remplit de fierté. »

Lire aussi:   Le championnat ISPS Handa avec six italiens
Article précédentNovak Djokovic a fait son premier entraînement à Wimbledon
Article suivantPeskov assure que les deux militaires américains « capturé » en Ukraine doivent payer pour leurs crimes