Accueil Dernières minutes Sport Cassano parle de Haaland, ses mots sont troublants : qu’a-t-il dit ?

Cassano parle de Haaland, ses mots sont troublants : qu’a-t-il dit ?

0

Lors d’un épisode désormais classique de BoboTV, Antonio Cassano a donné son avis sur Erling Haaland : ses mots sont énigmatiques.

A présent, le rendez-vous avec le « BoboTV » est devenu un classique incontournable. L’émission sociale en direct organisée par l’ancien attaquant est un petit « culte » pour les gens du web. Des ex-footballeurs parlant amicalement de leurs collègues et des matchs, devenant presque une « gourou« et a déclenché des milliers de commentaires de la part des ventilateurs. Un  » format  » inventé avec esprit par Vieri, que certaines  » vraies  » télés, comme DaznPour répondre à cette question, la Commission tente de laisser les anciens footballeurs seuls (sans journalistes dans le studio) pour parler de football. Il faut dire que l’effet n’est pas le même, car dans la BoboTV pesés sont les personnages plus uniques que rares.

Cassano parle de Haaland, est-ce une critique ou un éloge ? (Lapresse)

Par exemple, comment Antonio Cassanotoujours très incontesté et divisé, mais la vraie star de BoboTV. Et dans l’une des dernières émissions en direct, l’ancien attaquant de Bari et de l’Inter a parlé d’Erling Haalandle très fort attaquant norvégien, qui avec Manchester City a déjà marqué neuf buts en cinq matches. Un véritable phénomène, sur lequel Cassano s’est attardé sur une évaluation plutôt cryptique. Dans ses mots, toujours exprimés à sa manière franche et tranchante, Cassano semble faire l’éloge du phénomène norvégien (« Il va marquer une avalanche de buts », a-t-il dit) mais en fait, il s’agit plutôt d’une critique.

Lire aussi:   Novak Djokovic est le meilleur sous pression : un Italien aussi sur le podium

BoboTV, la critique de Cassano à l’égard de Haaland étonne

Cassano, en fait, semble vouloir le critiquer sur sa façon de jouer, car Haaland ne revient pas pour attraper le ballon et dialoguer avec ses coéquipiers, comme le fait Lewandowski, selon Bari. Cassano fait des compliments à Guardiola ( » c’est un génie du football qui fait jouer ses équipes « ) mais sur Haaland, il semble ne s’attarder que sur certains aspects. Par exemple, lorsqu’il dit « Il touche trois ballons par match »semble presque vouloir le rabaisser. Et en effet, alors Antonio « enlève » le masque. « Pour moi, Julian Alvarez est bien plus fort que Haaland.

Cassano
Antonio Cassano (Ansa)

Le Norvégien va marquer 90 buts, il est fort, c’est un Lukaku beaucoup plus fort. – a expliqué l’ancien footballeur – mais Alvarez est plus joueur que Haaland, qualitativement il est plus fort. Haaland n’est pas spécial, je vois en lui l’Adriano de l’Inter, qui a une progression similaire à celle de Vieri.. En pratique Cassano le rabaisse, provoquant la colère des téléspectateurs de la BoboTv. Et pour être juste, même les chiffres prouvent que « Fantantonio » a tort, puisque Haaland a une performance stratosphérique.

Voir ce message sur Instagram

Un message partagé par Reels Calcistici (@reelscalcistici)

Article précédentHyundai Venue N Line en images : découvrez le design, les caractéristiques, l’intérieur et bien plus encore en détail.
Article suivantDéfi visuel : trouver un Homer Simpson différent en seulement 20 secondes