Accueil Dernières minutes Sport Carlos Alcaraz sera-t-il le prochain numéro un ? L’Espagnol vise un record

Carlos Alcaraz sera-t-il le prochain numéro un ? L’Espagnol vise un record

0

Carlos Alcaraz réalise une saison 2022 vraiment sensationnelle, avec peu d’erreurs (les plus graves étant peut-être les finales perdues à Hambourg et à Umag, avec deux défaites consécutives 6-1 contre Jannik Sinner) et beaucoup de bons résultats.

À quelques mois de la fin de cette année, mais avec plusieurs événements prestigieux au programme, l’Espagnol peut rêver grand et aspirer à un objectif prestigieux avant la fin de l’année.

L’Ibère, surtout s’il confirme les performances actuelles de la dernière période, peut sérieusement penser à atteindre le sommet du classement ATP. Les données qui le laissent présager ? Sans aucun doute, l’expiration des points des « rivaux » pour le numéro un et la performance actuelle du jeune homme de 19 ans, qui est difficile à battre pour quiconque, étant donné qu’il a gagné au moins un set dans tous les matchs qu’il a joués cette année.

La situation de l’actuel numéro 4 mondial est bonne en termes de points à perdre : en 2021, les étapes les plus importantes de cette partie de la saison ont été la demi-finale de Winston-Salem, qu’il ne défendra presque certainement pas, le quart de finale de l’Us Open et la demi-finale de Vienne.

Lire aussi:   L'US Open, un défi particulier pour les Jacklin

La promotion 2003 veut naturellement aspirer à reproduire ces résultats et a déjà déclaré lors du Masters 1000 de Montréal : « A Flushing Meadows, j’essaierai de passer les quarts ». Un bon résultat au Canada et à Cincinnati placerait Alcaraz en très bonne position pour les tournois suivants.

Pour l’instant, il reste de la place pour un record historique, celui du plus jeune joueur de tennis à devenir numéro un mondial, actuellement détenu par Lleyton Hewitt (20 ans, 8 mois et 23 jours).

La situation d’Alcaraz

La distance qui le sépare du Russe Daniil Medvedev est d’environ 2 800, et il ne peut pas se détendre du tout car les factures à payer sont nombreuses et assez lourdes : 360 points qu’il perdra à Cincinnati, 2 000 et le titre de l’Us Open qu’il doit défendre, mais aussi la finale de Paris-Bercy (600) et la finale des Nitto ATP Finals.

Bref, le Moscovite devra répéter au moins certains de ces postes importants pour rester calme au sommet, en attendant notamment les faux pas d’Alcaraz. Sascha Zverev, numéro 2, ne va pas très bien non plus (et pas seulement d’un point de vue physique).

Lire aussi:   David Howell prêt à jouer pour la 701e fois

L’Allemand devrait défendre le trophée de Cincinnati (sa participation est sérieusement menacée), la demi-finale de l’Us Open, la victoire à Vienne, la demi-finale à Paris et le succès en finale.

Le joueur de Hambourg, surtout s’il ne se remet pas de sa blessure, est destiné à perdre plusieurs places au classement. Le seul qui peut empêcher Alcaraz d’obtenir ce numéro est son compatriote Rafael Nadal, qui n’a rien joué depuis la Rogers Cup et ne peut que gagner au classement.

Si le Majorquin devait jouer régulièrement et réaliser les performances qu’il a l’habitude de faire, il serait vraiment destiné à reprendre le trône. Photo : Wimbledon.

Article précédentRafa Cabrera fait naufrage à Greensboro
Article suivantSchwartzman : Roger Federer a quelque chose de plus que Nadal et Djokovic