Accueil Dernières minutes Sport Camila Osorio prend un bon départ pour ses débuts à Bogota

Camila Osorio prend un bon départ pour ses débuts à Bogota

0

La deuxième journée de la Colsanitas Cup présentée par Zurich a vu des victoires pour les joueurs colombiens ; d’abord Yuliana Lizarazo a marqué la plus importante victoire de sa carrière, puis ce fut le tour de Camila Osorio.

Yuliana Monroy n’a pas eu cette chance, devenant la 16ème Colombienne à participer au tableau principal de ce tournoi depuis son intégration au WTA Tour en 1998. Yuliana, née à Cúcuta, mais formée dans la ville de Cali, a battu la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova, actuellement classée n° 91 au classement WTA et sixième tête de série de ce tournoi, 6-4, 6-7(1), 6-2, sauvant même la balle de match lorsque son adversaire servait 5-4 dans le deuxième set, après deux heures et 45 minutes.

C’est la deuxième occasion dans laquelle la médaillée d’or des Jeux Sportifs Nationaux Bolivar 2019 gagne un match dans des compétitions de ces caractéristiques, en se rappelant qu’elle l’a fait dans la Colsanitas Cup 2014 ; à la recherche des quarts de finale elle affrontera la suédoise Mirjam Bjorklund.

Lire aussi:   Richard Gasquet : Il faut aimer le tennis pour continuer à le pratiquer à cet âge.

« Je suis très heureux, je suis entré sur le court avec beaucoup d’attitude et de confiance en mon tennis, en étant là, j’ai commencé à y croire et la victoire est venue. Je dédie cette victoire à ma famille », a déclaré Lizarazo.

Puis ce fut le tour de Camila Osorio, championne en titre et première pré-qualifiée, qui a bénéficié de l’abandon de son adversaire, la Suissesse Ylena In-Albon ; le score fut de 7-6(4), 2-6, 2-2 et abandon. La Suissesse a fait ses adieux en raison de graves crampes qui se sont emparées de son corps dans le troisième et dernier set, au moment où les tribunes du Centre Court du Country Club, lieu du tournoi, se sont tues.

Après quatre ans, deux joueuses de tennis colombiennes sont au deuxième tour de la Colsanitas Cup présentée par Zurich, en se rappelant qu’en 2018 María Fernanda Herazo et Emiliana Arango l’ont fait.

Article précédentDix Américains seront présents lors du deuxième tour à Houston.
Article suivantLe Real Madrid prend sa revanche sur les champions blessés