Accueil Sport Golf Calatayud Ladies Open, la dernière épreuve du LET

Calatayud Ladies Open, la dernière épreuve du LET

0

Lucrezia Colombotto Rosso, Sara Berselli, Clara Manzalini, Erika De Martini, Martina Flori et l’amateur Alessia Fornara participent au Calatayud Ladies Open, la dernière épreuve du LET Access, le deuxième circuit européen féminin, prévue du 12 au 14 octobre à Calatayud en Espagne.

Calatayud Ladies Open, LET Access

À l’issue de l’épreuve, sur le parcours du Gambiente Golf, les  » cartes  » pour le Ladies European Tour 2023 seront attribuées aux cinq premières classées par ordre de mérite. Celles qui, par contre, termineront de la sixième à la vingtième place, iront directement à la finale de l’école de qualification du LET et Lucrezia Colombotto Rosso, actuellement 13ème dans la money list, aura certainement cette opportunité.

Clara Manzalini (32ème) et Erika De Martini (35ème) ont la possibilité d’atteindre la 20ème position, mais elles ont besoin d’une grande performance pour collecter les points nécessaires à la remontée. Quant à la course aux cinq « cartes », le cap a été franchi par la Tchèque Sara Kouskova, qui sera certainement première dans l’ordre du mérite, et par l’Allemande Chiara Noja, deuxième, à tel point que toutes deux ont renoncé à participer à l’épreuve.

Lire aussi:   Toutes les équipes se sont qualifiées pour les finales de la Coupe Davis 2022.

Pour les trois autres qui les suivent, et qui avec le classement actuel seraient promues, les risques sont proches de zéro pour l’Allemande Patricia Isabel Schmidt (n.3) et pour la Néo-Zélandaise Momoka Kobori (n.4), alors que ce sera une grande chasse pour l’amateur.

La Néerlandaise Lauren Holmey (n. 5), qui avec 500 points attribués à la gagnante, 320 à la deuxième et 230 à la troisième, risque d’être dépassée par n’importe laquelle des cinq suivantes, dans l’ordre la Suédoise Anna Magnusson (n. 6) , l’Australienne Kristalle Blum (n. 6) , l’Allemande Patricia Isabel Schmidt (n. 3) et la Néo-Zélandaise Momoka Kobori (n. 4).

7), l’Anglaise Emma Clews (n° 8), l’Espagnole Noemi Jimenez Martin (n° 9) et l’Autrichienne Katharina Muehlbauer (n° 10). Pourvu que ces dernières soient en mesure d’entrer en scène dans un contexte qui comprend également d’autres joueuses capables d’avoir leur mot à dire, car elles sont déjà gagnantes sur le circuit, comme la Suédoise Emma Nilsson, Colombotto Rosso elle-même (son Open de Terre Blanche au début de l’année) et l’amatrice française Nastasia Nadaud, ou d’autres comme l’Ibérique Patricia Sanz Barrio, l’Écossaise Hannah McCook, la Néerlandaise Zhen Bontan et la transalpine Lucia Andrè. Le prix est de 40 000 €, dont 6 400 € pour le vainqueur.

Lire aussi:   Billy Horschel : "Les joueurs de Liv sont plutôt hypocrites".

Article précédentEugenio López Chacarra, conseil de Ballesteros
Article suivantDéfi viral : Quelle est l’erreur inhabituelle dans cette scène ? Seulement 3% des personnes ont réussi à le résoudre