Accueil Sport Golf Bryson DeChambeau, blessure au poignet et forfait

Bryson DeChambeau, blessure au poignet et forfait

0

Il sera contraint de manquer le Sony Open, le tournoi de golf du PGA Tour prévu du 13 au 16 janvier à Hawaï, en raison d’une blessure au poignet. Bryson DeChambeau, l’un des grands noms les plus attendus de la compétition, ne sera pas de la partie à Honolulu en raison d’une inflammation du poignet qui, ces dernières semaines, n’a pas laissé de répit au Californien.

Bryson DeChambeau, situation

Le problème physique met également en péril la présence du numéro 8 mondial au Saudi International, le tournoi de tête du nouveau Superlega « vert », inscrit au calendrier de l’Asian Tour, qui se tiendra du 3 au 6 février à King Abdullah Economic City.

En fait, DeChambeau aurait dû participer à une vidéo conférence pour promouvoir l’événement saoudien dans ces heures, mais la conférence téléphonique a actuellement été annulée. Une nouvelle carrière de coach mental, aux côtés de certains des meilleurs golfeurs du monde pour les entraîner vers le succès et les soutenir dans les moments difficiles.

Lire aussi:   Simone Vagnozzi : Jannik Sinner joue toujours pour gagner et cela facilite le travail.

C’est ce que semble avoir entrepris (également au nom de l’amitié) Michael Phelps, l’athlète le plus décoré de l’histoire des Jeux olympiques. Grand amateur de golf, beaucoup le définissent aujourd’hui comme « l’arme secrète » de totems verts tels que Jon Rahm, numéro un mondial, et Jordan Spieth, le Texan qui, après une longue période de crise, revient en 2021 pour étonner.

« C’est un bon gars, il a traversé beaucoup d’épreuves en tant que sportif et c’est le plus grand olympien de tous les temps avec beaucoup de tours dans sa manche. Je ne vais pas révéler ce que je lui ai demandé mais je peux dire qu’il m’a beaucoup aidé dans la dernière période.

 » Telles sont les révélations de l’Espagnol Rahm. Pour le nageur légendaire, surnommé  » le requin de Baltimore « , des mots importants sont également venus de Spieth, aujourd’hui 12 / o au classement mondial.  » L’aspect mental est quelque chose sur lequel j’ai beaucoup travaillé avec lui ces derniers temps.

Lire aussi:   Casper Ruud en toute sécurité pour les huitièmes de finale à Miami

Je suis vraiment chanceux de l’avoir à mes côtés. En plus, c’est un grand amoureux du golf et l’avoir maintenant de plus en plus dans notre monde est une valeur ajoutée. » C’est l’avis de Spieth qui a disputé hier, aux côtés de Phelps, le Pro-Am du BMW Championship, deuxième épreuve des Play-Offs du Pga Tour qui débute aujourd’hui à Owing Mills (USA), dans le Maryland.

Article précédentUn tribunal canadien interdit temporairement à un père non vacciné contre le COVID-19 de voir son enfant
Article suivantUn « classique » peint en blanc