Accueil Dernières minutes Brésil-Argentine dans les qualifications sud-américaines à rejouer

Brésil-Argentine dans les qualifications sud-américaines à rejouer

0

MADRID, 14 févr. (Cinktank.com) –

Le match entre le Brésil et l’Argentine des qualifications sud-américaines pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, reporté en septembre, doit être rejoué et les quatre joueurs argentins qui ont enfreint les règles contre le coronavirus ont été sanctionnés de deux matches, a confirmé lundi la commission de discipline de la FIFA.

Les deux équipes se sont qualifiées pour la phase finale de la Coupe du monde en novembre et décembre, mais le match doit encore être joué après que le duel initial à Sao Paulo a été arrêté lorsque des responsables sanitaires brésiliens sont entrés sur le terrain, estimant que quatre joueurs argentins n’avaient pas respecté les règles contre le coronavirus.

« Après une enquête approfondie des différents éléments factuels et à la lumière des règles applicables, la Commission de Discipline de la FIFA a décidé que le match doit être rejoué à une date et dans un lieu qui seront décidés par la FIFA », a confirmé l’instance dirigeante du football mondial dans un communiqué.

Lire aussi:   Le corridor occidental Dadri-Mumbai est prêt à Greater Noida, le moteur ferroviaire fonctionne dans le cadre d'un essai

Les deux équipes ont été sanctionnées par une amende et les joueurs argentins Emiliano Buendia, Emiliano Martinez, Giovani Lo Celso et Cristian Romero ont été suspendus pour deux matches internationaux chacun pour « non-respect du protocole de la FIFA pour les matches internationaux de football de retour ».

Les quatre joueurs évoluant en Premier League se trouvaient en Angleterre depuis 14 jours mais ne l’ont pas signalé sur leur questionnaire d’entrée, alors qu’ils avaient été autorisés par la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) à jouer le match après un avertissement des autorités brésiliennes.

Article précédentBlinken insiste auprès de l’Ukraine sur le fait qu’il y aura une réponse « énergique » en cas d' »agression » russe.
Article suivantStarmer confirme les menaces de mort après la fausse plainte de Johnson concernant l’affaire Savile Pedophile