Accueil Sport Golf Brandon Matthews atteint le green d’un par 4

Brandon Matthews atteint le green d’un par 4

0

Retenez son nom : Brandon Matthews sera certainement l’une des attractions du PGA Tour la saison prochaine ! Vendredi, l’Américain de 28 ans, qui a décroché un green à la fin de la saison régulière sur le Korn Ferry Tour, a réussi l’un des coups de l’année au 18 du Victoria National Golf Club de Newburgh dans l’Indiana.

Brandon Matthews, résultats

Déjà assuré d’évoluer dans l’élite en 2023, Brandon Matthews savait qu’il devait aller chercher un eagle au 18 pour passer le dernier cut de la saison. Problème : le par 4 dogleg droit qui s’est présenté à lui mesure 398 mètres et pour atteindre le green avec carry, il faut porter la balle au-dessus d’un plan d’eau sur plus de 338 mètres.

Déterminé à tout donner, le surpuissant joueur de Pennsylvanie a saisi son driver et a envoyé un missile au-dessus de l’obstacle du haut de ses 93 mètres. Un exploit qui ne lui a malheureusement pas permis de réaliser un eagle sur le dernier trou puisque Matthews n’a pas retourné le putt d’un peu moins de 8 mètres qu’il avait laissé après son fabuleux coup.

Le Korn Ferry Tour est le principal circuit de développement du PGA Tour. Il concerne les joueurs qui aspirent à accéder au PGA Tour ou qui ont perdu leur carte de membre de ce dernier au cours des dernières saisons. Les 25 premiers joueurs classés sur le Korn Ferry Tour à la fin de la saison régulière, ainsi que les 25 premiers joueurs lors des Korn Ferry Tour Finals (à l’exclusion des 25 précédents), accèdent à des cartes d’exemption sur le PGA Tour.

Lire aussi:   Lorenzo Sonego tire sur son cœur pour accéder au deuxième tour de Wimbledon

Depuis l’élimination de l’école de qualification en 2012, le Korn Ferry Tour est la principale porte d’entrée au PGA Tour.23 Annoncé à l’origine au début de 1989 par le commissaire du PGA Tour Deane Beman, le circuit de développement du PG Tour a connu sa première saison en 1990.

Il était initialement appelé le Ben Hogan Tour, car il était parrainé par la Ben Hogan Golf Company. 5 6 7 La première saison de 1990 comptait 30 événements et une bourse de près de 100 000 dollars américains. 8 Entre 1993 et 1999, il était connu sous le nom de Nike Tour car il était sponsorisé par cette société.

9 En 2000, Buy.com est devenu le principal sponsor et le circuit s’est appelé Buy.com Tour pendant trois saisons (2000 -2002). À partir du début de la saison 2003, le circuit a été rebaptisé Nationwide Tour lorsque Nationwide Insurance est devenu le nouveau sponsor en titre.

Après 9 1⁄2 saisons en tant que Nationwide Tour, Web.com a été annoncé comme le nouveau sponsor en titre fin juin 2012. L’accord de parrainage de 10 ans a pris effet immédiatement, et le nom du tour a été changé en Web. with Tour.

Lire aussi:   Les adieux au football de l'ancien joueur de l'Inter Milan sont douloureux : "Quelque chose en moi s'est éteint".

10 En juin 2019, le PGA Tour a annoncé un accord de 10 ans avec le cabinet de conseil Korn Ferry pour remplacer Web.com comme principal sponsor du circuit. La grande majorité des tournois ont toujours été organisés aux États-Unis.

En 1993, le premier tournoi international a été incorporé avec l’Open de Monterrey au Mexique, qui a été un événement annuel sur le calendrier jusqu’en 2001. En 1994, le circuit a ajouté des événements co-sanctionnés avec le PGA Tour of Australasia en Australie et en Nouvelle-Zélande, ainsi que le championnat de la PGA canadienne au Canada.

En 2004, le premier événement en Amérique latine (Panama Championship) a été organisé, depuis lors, le nombre d’événements dans la région n’a cessé d’augmenter, notamment au Mexique (depuis 2008), en Colombie (depuis 2010), au Chili (entre 2012 et 2015) , au Brésil (entre 2013 et 2016), en République dominicaine (entre 2016 et 2017) et aux Bahamas (depuis 2017).

Article précédentFair-play financier, quel coup dur pour trois Italiens : la sanction est lourde
Article suivantPerrine Delacour arrête pour raisons personnelles