Accueil Dernières minutes Sport Boris Becker : Ce que le public pense de Djokovic

Boris Becker : Ce que le public pense de Djokovic

0

L’ancien numéro un mondial Boris Becker a déclaré que le grand public reproche à Novak Djokovic d’être le méchant dans tout ce fiasco de l’Open d’Australie. « Beaucoup de choses ont mal tourné », a déclaré Becker à Eurosport, cité par Sportskeeda.

« La question est : qui était le méchant ? Le grand public pense Novak Djokovic. « Vingt-six joueurs du champ principal ont demandé une autorisation spéciale au directeur du tournoi et à l’État de Victoria.

Cinq de ces 26 pros en ont reçu un, dont Novak » Après avoir atterri à Melbourne, Djokovic a été interrogé et son visa a été annulé. Djokovic a ensuite été transporté dans un hôtel de l’immigration, où il a passé les jours suivants.

Djokovic a fait appel et a quitté la détention après que son visa ait été rétabli. « Novak a passé cinq jours dans un hôtel de quarantaine. Ce sont des hôtels modestes, mais si vous êtes végétalien, que vous ne buvez pas d’eau normale et que vous n’avez pas de lit normal chez vous, c’est particulièrement mauvais », a déclaré M. Becker.

Lire aussi:   Mancini, une fois de plus, s'exprime sans platitude : "Bravo, c'est comme ça qu'on grandit".

Il y a quelques mois, Djokovic a clairement indiqué que son statut vaccinal était une affaire privée et qu’il ne le divulguerait pas. Lors de son entretien avec les services d’immigration à Melbourne, Djokovic a confirmé qu’il n’était pas vacciné.

« C’est une décision personnelle de publier son dossier médical. Chacun doit décider pour lui-même. La loi ne devrait pas vous obliger à dire aux étrangers : « J’ai eu ceci il y a deux ans, cela il y a trois ans et cela la semaine dernière !

C’est une décision personnelle et vous devriez avoir droit à une certaine intimité », a déclaré Mme Becker. « C’est leur droit et leur décision » ne fait pas automatiquement d’eux de mauvaises personnes. « Nous vivons dans une démocratie et nous devons permettre une opinion différente », a déclaré M. Becker.

« Il est contre la vaccination et plusieurs millions de jeunes sont du même avis. Ils (ceux qui ne se font pas vacciner) ne sont pas des meurtriers, des tricheurs ou de mauvaises personnes. »

Lire aussi:   Michael Venus : Nick Kyrgios est un abruti absolu
Article précédentAdelaide Int 2 : Riske et Madison Keys s’affrontent dans un derby pour le titre.
Article suivantL’ancien président Victor Ianoukovitch poursuit le Parlement ukrainien pour avoir retiré son titre à vie