Accueil Dernières minutes L'International Biden s’entretient avec le président français au sujet du renforcement des capacités...

Biden s’entretient avec le président français au sujet du renforcement des capacités militaires en Ukraine

0

Paris, 3 févr. (Cinktank.com) –

Le président américain Joe Biden a eu une conversation téléphonique avec le président français Emmanuel Macron au sujet du renforcement militaire de la Russie à la frontière ukrainienne.

« Les deux dirigeants ont affirmé leur soutien à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine et ont passé en revue la coordination en cours à la fois sur la diplomatie et les préparatifs pour imposer des coûts économiques rapides et sévères à la Russie si elle envahit l’Ukraine », a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

MM. Biden et Macron auraient convenu de « rester en contact étroit » et de consulter les alliés de l’OTAN et les partenaires de l’UE. En ce sens, Paris assure qu’il y a une « convergence » des parties occidentales impliquées pour parvenir à une désescalade, même si l’Elysée a souligné que certains acteurs sont plus impliqués dans la « dissuasion » que dans la discussion.

Selon une source proche de Macron citée par  » Le Monde « , la France est attachée au dialogue et craint que la situation ne se déstabilise. En fait, le dirigeant français, qui a déjà parlé deux fois au téléphone avec le président russe au cours des sept derniers jours, pense pouvoir jouer un rôle de médiateur.

M. Macron a également déclaré qu’il pourrait se rendre prochainement en Russie pour rencontrer Vladimir Poutine, et a affirmé qu’il « n’exclut rien », aucune initiative ni aucun voyage. Jeudi, le dirigeant français et son homologue russe doivent se rencontrer.

Lire aussi:   Selon les experts de l'ONU, 100 enfants sont portés disparus après l'attaque de la prison syrienne par l'État islamique.

Plus tôt dans la journée de mercredi, le porte-parole du département américain de la défense, John Kirby, a confirmé aux médias que quelque 2 000 soldats seront repositionnés en Pologne et en Allemagne, tandis que 1 000 autres iront en Roumanie.

Dans le même temps, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré que les autorités russes n’excluent pas une opération militaire de l’Ukraine dans un avenir proche pour « s’emparer » de la péninsule de Crimée, que le pays a annexée en 2014.

En outre, le Kremlin a fait savoir que la Russie était « prête » à minimiser les conséquences des nouvelles sanctions imposées par les États-Unis. « Nous avons des plans pour couvrir les risques, pour minimiser les conséquences de ces actions imprévisibles », a-t-il affirmé.

Pendant ce temps, le président russe Vladimir Poutine a eu un entretien téléphonique avec le Premier ministre britannique Boris Johnson mercredi, auquel il a reproché le « sabotage chronique » des accords de Minsk par l’Ukraine.

Article précédentTwitter pourrait enfin vous permettre de publier des tweets de plus de 240 caractères
Article suivantLa Biélorussie ne donnera pas à ses citoyens à l’étranger la possibilité de voter lors du référendum