Accueil Dernières minutes L'International Biden contrecarre les tentatives de Trump de bloquer l’accès aux dossiers de...

Biden contrecarre les tentatives de Trump de bloquer l’accès aux dossiers de la Maison Blanche lors de son assaut

0

Paris, 16 févr. (Cinktank.com) –

Le président américain Joe Biden a approuvé la remise à la commission spéciale de la Chambre des représentants chargée d’enquêter sur l’assaut contre le Capitole des dossiers et enregistrements des visites à la Maison Blanche le 6 janvier, malgré les tentatives de Donald Trump d’empêcher ces informations de voir le jour.

La conseillère de la Maison Blanche, Dana Remus, a confirmé la décision du président Biden dans une lettre envoyée au directeur des Archives nationales, David Ferriero, qui a reçu l’ordre d’envoyer les documents, que M. Trump espérait garder secrets en invoquant un prétendu privilège exécutif.

« Le président a déterminé que les allégations de privilège exécutif ne sont pas dans le meilleur intérêt des États-Unis et, par conséquent, ne sont pas justifiées, a déclaré M. Remus dans la lettre, dans laquelle il est ordonné à M. Ferriero de remettre tous ces documents à la commission dans les 15 jours.

Remus a expliqué qu’il a été convenu avec la commission parlementaire de traiter de manière spéciale les documents qui peuvent contenir des éléments sensibles pour la sécurité nationale, une des justifications de Trump pour empêcher la diffusion de ces dossiers, qui ne devraient pas être traités en dehors de la commission, rapporte CNN.

Les informations en question reflètent les entrées et sorties de la Maison Blanche du personnel extérieur à l’administration Trump, ainsi que tous les rendez-vous et réunions qui ont eu lieu dans le contexte de la crise du 6 janvier, lorsqu’une foule d’acolytes de l’ancien président a violemment pris d’assaut le Capitole.

Lire aussi:   Le sixième vote pour élire un président échoue en Italie avec Mattarella comme candidat le plus en vue

La décision de M. Biden, explique M. Remus, s’inscrit dans le cadre de la nouvelle politique de transparence de la Maison Blanche, qui offre chaque mois un accès volontaire à ses registres de visiteurs, contrairement à l’administration précédente, qui plaçait cette documentation sous le sceau du secret en invoquant d’éventuels « risques pour la sécurité nationale » et en faveur de la « vie privée » des visiteurs.

Article précédentZelensky affirme que « encore » n’a vu aucun retrait de l’armée russe à la frontière
Article suivantLaLiga, la ligue de football qui compte le plus de followers sur les réseaux sociaux, selon une étude de KPMG.