Accueil Dernières minutes Benzema ajoute à la légende en Europe

Benzema ajoute à la légende en Europe

0

Benzema ajoute à la légende blanche en Europe

Le Français est à l’origine d’une nouvelle nuit magique pour le Real Madrid avec un triplé contre Chelsea.

MADRID, 6 avr. (Cinktank.com) –

Le Real Madrid a écrit mercredi une nouvelle page brillante de son histoire européenne en battant Chelsea, champion en titre de la Ligue des champions, grâce à un triplé historique de Karim Benzema, ce qui rapproche les Merengues du rêve d’une 14e Coupe d’Europe après le premier tour des quarts de finale.

Les hommes de Carlo Ancelotti ont jeté sur le dos le manteau qui les identifie comme les rois absolus en Europe. Les Blancs ont réalisé une performance prodigieuse à Stamford Bridge, retrouvant leur meilleure forme de la saison, oubliant la tache du « Clasico » et s’appuyant sur les mains de Thibaut Courtois et le talent infini de Benzema. C’était la formule d’un match inoubliable pour les madridistas.

Vinicius a débouché la première bouteille avec un tir sur la barre transversale après seulement dix minutes. Le Brésilien s’est amusé à planter ses dents dans la défense londonienne et a été létal en association avec Benzema, son meilleur partenaire dans les derniers mètres. Une combinaison exquise a conduit au premier but. L’attaquant français a terminé dans la lucarne d’un coup de tête magistral.

Ce but n’a pas permis à Chelsea, qui ne s’était imposé que sur un coup franc à l’entrée de la surface par James, de réagir. Trois minutes plus tard, le score était de 0-2 avec une autre tête de Benzema, cette fois-ci assistée par Modric. Le « 9 » merengue bondit sur la contre-attaque et place le ballon à l’endroit le plus inaccessible pour Mendy, un autre lapin dans le chapeau.

Les hommes de Thomas Tuchel, qui ne vivent pas leurs meilleurs jours, ont attisé leurs doutes dans les minutes qui ont suivi avec la pression du Real Madrid, qui n’en finissait plus. Carvajal et Militao, qui manqueront le match retour à cause de leurs cartons, ont eu l’occasion de surprendre les « bleus » dans deux contre-attaques, toutes deux oxygénées par Valverde, le grand pari d’Ancelotti et sa grande réussite. Le coach italien a trouvé en l’Uruguayen le point d’équilibre qu’il exige tant, essentiel en défense et plus que correct en attaque.

Lire aussi:   Le Shaktar confirme le prêt de Vinicius Tobias au Real Madrid

Chelsea s’est réveillé avec plus de possession, a augmenté le niveau de pression et s’est tourné vers les coups de pied arrêtés. Cinq minutes avant la mi-temps, ils trouvaient leur récompense avec une tête de Havertz après une pichenette de Jorginho. Un but qui a enthousiasmé les supporters locaux et donné vie à l’égalité. Enfin, jusqu’à ce que Benzema le veuille.

L’attaquant français avait déjà manqué, bizarrement, un face-à-face à l’approche de la mi-temps et ne s’est pas mouillé lorsque Mendy et Rudiger lui ont fait un cadeau en début de seconde période. L’indécision du gardien local a permis à Benzema de compléter sa soirée parfaite, son 37e but de la saison, le but qui a tout changé et qui a laissé son adversaire frissonnant.

Azpilicueta s’est illustré après le 1-3 avec un tir du gauche que Courtois a détourné en corner et Lukaku a eu la malchance de rater après la demi-heure de jeu avec une tête solo au cœur de la surface. En dehors de ces situations, le Real Madrid a bien défendu, s’est adapté à ce qui était nécessaire à chaque instant et aurait même pu creuser l’écart sur une contre-attaque.

Lire aussi:   Quelle est l'efficacité des désinfectants, de la distanciation sociale contre Omicron ; voici ce que disent les experts

James a eu la dernière occasion pour Chelsea d’un tir sec – également sauvé par Courtois – mais il n’y a pas eu grand-chose de plus de la part des Anglais, qui sont morts de leur belle mort face à la faim et à l’ambition d’une équipe qui ne se lasse pas d’ajouter à sa légende en Europe et de continuer à nourrir la bête. Le Real Madrid en veut un autre. Le quatorzième.

FICHE TECHNIQUE.

–RÉSULTAT : CHELSEA, 1 – REAL MADRID, 3 (1-2, à la mi-temps).

-L’ALIGNEMENT.

CHELSEA : Mendy ; James, Christensen (Kovacic, min.46), Thiago Silva, Rudiger, Azpilicueta ; Kanté (Ziyech, min.46), Jorginho (Loftus-Cheek, min.64) ; Mount, Havertz et Pulisic (Lukaku, min.64).

REAL MADRID : Courtois ; Carvajal, Militao (Nacho, min.64), Alaba, Mendy ; Casemiro, Modric, Kroos (Camavinga, min.74), Valverde (Ceballos, min.86) ; Vinicius et Benzema (Bale, min.86).

–GOALS :

0-1, min.21, Benzema.

0-2, min.24, Benzema.

1-2, min.40, Havertz.

1-3, min.46, Benzema.

–REFEREE : Clément Turpin (FRA). Carton jaune pour Militao (min.14) pour le Real Madrid ; carton jaune pour Rudiger (min.19) pour Chelsea.

-STADIUM : Stamford Bridge.

Article précédentLa Chine menace de prendre des mesures de rétorsion contre les États-Unis si le président de la Chambre des représentants se rend à Taïwan.
Article suivantDeux soldats américains blessés dans une attaque au missile dans l’est de la Syrie