Accueil Dernières minutes L'International Bennett deviendra aujourd’hui le premier ministre israélien à effectuer une visite officielle...

Bennett deviendra aujourd’hui le premier ministre israélien à effectuer une visite officielle au Bahreïn.

0

Le voyage a été annoncé par surprise par son bureau quelques heures avant son départ pour Manama.

Paris :, 14 févr. (Cinktank.com) –

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett entamera lundi une visite à Bahreïn, devenant ainsi le premier chef de gouvernement à se rendre dans ce pays suite à l’accord signé en 2020 pour normaliser les relations bilatérales.

Le bureau de M. Bennett a déclaré dans un communiqué publié sur son site web que cette visite « historique » aura lieu à l’invitation du Premier ministre et prince héritier de Bahreïn, Salman bin Hamad al-Khalifa, quelques semaines après celle du ministre de la défense Benjamin Gantz.

L’agenda de M. Bennett prévoit des rencontres avec le roi de Bahreïn, Hamad bin Isa al-Khalifa, et avec le Premier ministre lui-même, qu’il a rencontré en novembre à Glasgow lors de la conférence des Nations unies sur le climat.

« Les dirigeants discuteront de moyens supplémentaires pour renforcer les liens bilatéraux », a déclaré le bureau du Premier ministre israélien, ajoutant que Bennett et le prince héritier bahreïni « discuteront également de l’importance de la paix, du progrès et de la prospérité dans la région et surtout de l’avancement des questions diplomatiques et économiques, en mettant l’accent sur la technologie et l’innovation ».

Enfin, M. Bennett participera également à des réunions avec les ministres des finances, de l’industrie et des transports de Bahreïn, et tiendra une réunion avec des représentants de la communauté juive du pays.

Lire aussi:   Un ancien marine américain condamné à la prison en Russie affirme que son cas est "fabriqué".

En décembre, Bennett s’est rendu aux Émirats arabes unis (EAU), un autre signataire des « accords d’Abraham ». Asimosmo Gantz s’est rendu à Bahreïn en janvier, où il a signé un protocole d’accord au niveau de la défense, le premier du genre entre Israël et un pays du golfe Persique.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid était devenu en septembre 2021 le premier ministre israélien à se rendre dans le pays depuis la normalisation des relations, une visite au cours de laquelle il a inauguré l’ambassade d’Israël dans la capitale du Bahreïn, Manama.

Article précédentL’Ukraine confirme les visites des ministres des Affaires étrangères de l’Italie et du Royaume-Uni
Article suivantLes États-Unis ferment leur ambassade à Kiev et transfèrent leur personnel diplomatique à Lviv.